AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 29/12/2013
Source de l'image : Google
Graphiste(s) : Joon Kay
Messages : 389
Sexe fictif : Féminin
Lieu de vie : Château Kay-Liu
Emploi : Vice présidente de World Hotel

MessageSujet: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   Dim 2 Mar - 0:53

Day two. Un petit-déjeuner aussi particulier que chez elle, mais bien plus riche en choix qu'elle ne put se l'imaginer. Des spécialités japonaises, chinoises, francaises, américaines, Kaine ne savait où regarder et quoi choisir. Elle en avait bien l'eau à la bouche et si son estomac aurait été un trou noir, elle n'aurait pas hésité à se jeter sur ce nuage de délicatesses internationales étalées sur la grande table. De nature modeste, elle choisit rapidement le premier repas de la journée : Des pancakes. Américain donc. La jeune femme y ajouta encore un peu de sirop avant de déguster les sucreries qu'elle venait de tasser sur son assiette.
Trois crêpes plus tard, une domestique vint remplacer son plat vide par un autre, dont la décoration était identique. Elle s'empara aussi des couverts que la jeune fiancée venait d'utiliser. La lady la retint avant qu'elle ne disparaisse de nouveau dans la cuisine.

<< Savez-vous où sont mes beaux-parents ? >>

Kaine s'était levée de bonne heure et pourtant, elle venait de manger seule, assise à une table sur laquelle se trouvait ce buffet qu'elle avait fini par déguster visuellement, étant déjà rassasiée.

<< Madame et monsieur sont partis de bonne heure mademoiselle. J'ignore où, mais ils ont dit qu'ils allaient rentrer en fin d'après-midi pour passer du temps avec vous. Ils ont laissé un autre message pour vous.

- Oui ?

-  Ceci. >>, répondit son interlocutrice en prenant en main une lettre que sa collègue venait de lui apporter. Sur-ce, elle quitta la salle à manger en saluant la nouvelle habitante du château avant d'ordonner au personnel placé au seuil de la porte de s'occuper de leur Lady.

<< Merci. J'ai terminé. >> Kaine déclara aux domestiques qu'elles pouvaient ranger la nourriture et décorer la table pour le prochain repas. Dommage... Qu'allaient-ils faire des restes ? Elle n'osa demander. Faute de se permettre trop de choses à peine arrivée. Elle ne pouvait se permettre de donner des ordres à sa guise.

Kaine monta les marches deux à deux et s'enferma dans sa chambre avant de s'installer confortablement sur une chaise face à son bureau. L'enveloppe qu'elle posa sur celui-ci fut la première chose qui vint occuper cette surface. Elle n'était pas fermée, il n'y avait aucune raison, le contenu était destiné à une personne qui se trouvait sous le même toit que l'auteur de l'écrit. La jeune femme déplia la feuille : Kaine,
j'espère que la nuit a été agréable dans ton nouveau logement. Nous sommes navrés de ne pas pouvoir être là pour ton second jour à Sygrid. Vois-tu, ton nouveau post de travail est en préparation et il faut que tout soit parfait lorsque tu rejoindra l'équipe.
En attendant, je pense que ce serait une bonne idée de profiter des prochains jours pour te familiariser avec la ville. Une domestique t'accompagnera, il te suffira juste de les prévenir une fois prête.
Nous nous verrons au dîner.

Bonne journée.


Elle enfila un gilet ainsi que ses chaussures et prit son sac à main avant de sortir de sa chambre à vive allure.

C'était avec succès qu'elle put se glisser hors du château ce matin. Les domestiques ne l'avaient pas apercue, un miracle. Elles étaient partout. Kaine fut chouchoutée de tous les côtés, ce fut presque de trop. La jeune femme n'en avait pas l'habitude, elle avait grandi dans une famille très connue, certes, mais le mot „mérite“ était écrit en majuscule, en gras et souligné. Trop de gâteries en si peu de temps. Elle était émue et gênée d'accepter toute cette gentillesse que les employés lui montraient par obligation et par respect. D'un autre côté, elle n'avait point l'envie de découvrir Sygrid en compagnie d'une autre personne. Elle se verrait restreinte dans la liberté qu'il lui restait. De plus, elle devait faire attention à ne pas faire de faux pas, car les nouvelles circulaient vite au sein du personnel. Une telle chose ne devait en aucun cas marquer le départ dans sa nouvelle vie.
Une fois la porte fermée, la fiancée soupira. Le jour de son arrivée – et c'était un évènement inoubliable- Joon lui avait fait découvrir un passage peu utilisé par le personnel. La serre contre laquelle ils s'étaient appuyés était la cachette presque parfaite. Kaine suivit ce même chemin afin de contourner les gardes du château et ainsi fuguer. Merci Joon.
La suite fut simple. Tous les jours, une foule de gens vint admirer l'édifice. Elle n'avait besoin d'aucun effort pour se mélanger à celle-ci...
Sa prochaine destination : Le centre ville. Et le meilleur moyen d'y parvenir qui lui offrait aussi l'occasion de voir presque tous les alentours : Les lignes de bus qui circulaient à des heures précises. Kaine n'était pas très sûre d'elle, mais la probabilité qu'elle se perde était de zéro pourcent. Enfin, elle l'espérait. Dans le cas échéant, elle devait juste composer un numéro.

La devise des prochaines heures ? Laisser faire le hasard.


Dernière édition par Kaine Liu le Dim 2 Mar - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 23/01/2014
Messages : 35
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Aucun pour le moment je visite
Emploi : Aucun

MessageSujet: Re: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   Dim 2 Mar - 14:51

Que vais-je bien pouvoir faire aujourd'hui ? Une chose est sur je ne comptais pas resté enfermé, je préférais profiter de mes journées à me balader en ville plutôt que de ne rien faire à l'intérieur. Ah oui depuis peu je vivais dans les quartiers résidentiels des Ieyasu car Mya m'avait pris comme élève enfin disciple mais ceci est une autre histoire. Pour le moment, j'étais assis sur mon lit quand Danny revint sur le rebord de ma fenêtre après son petit vol matinal, en le voyant je me dirigeais vers lui pour lui caresser la tête avant de finalement m'habiller.

Une fois prêt je sortais de ma chambre et quittais le bâtiment dans le but de quitter les quartiers pour me rendre en ville mais ce ne fut pas une mince affaire. Après avoir été à droite, à gauche, en arrière à nouveau à gauche puis tout droit etc. bref après m'être perdu au moins dix fois un membre du personnel, dont je n'avais pas arrêté de passer devant, me proposa de m'accompagner jusque-là sortie. Non mais à quoi se sert un si grand terrain ?

Bon direction le centre-ville, j'aurais pu y aller rapidement en utilisant ma supervitesse mais Mya m'a dit qu'il fallait se montrer discret pour que je n'attire pas les regards sur moi et donc ne pas trop utilisé mon "mode vampire". Je devais alors y aller normalement mais le trajet était plutôt long donc je me décidais à prendre le bus. Mais je détestais ce moyen de transport car les chauffeurs roulent comme des conducteurs de rallyes, on n'a pas suffisamment de place du coup nous sommes collés les uns aux autres et surtout je n'aimais pas toutes ses odeurs de sang mélangé ensemble, ça me faisait l'effet d'une bonne salade composée et ce me donnait faim mais malgré tout il faudrait que je fasse avec.

En plus il faudrait que je prenne au moins deux lignes différentes pour atteindre mon but et comme si c'était un signe du destin j'allais rater mon premier bus. Je me mis donc à courir en criant des choses telles que "He attendez-moi" ou "si tu m'attends pas chauffeur je te retrouverais ! " dans le second cas heureusement qu'il ne m'avait pas entendu . Je réussis donc finalement à le prendre de justesse. Pour une fois il n'y avait pas trop de monde dans le véhicule j'allais donc m'asseoir sur le siège juste derrière le chauffeur tout en prenant Danny dans mes bras pour qu'il ne prenne pas trop de place.

Après une dizaine de minutes et un grand nombre d'arrêt passé je sortais finalement du bus en respirant un bon coup. Ma prochaine destination était l'arrêt du bus suivant qui se trouvait de l'autre côté de la route que je traversais rapidement. Une fois arrivé je regardais sur le panneau pour savoir quand viendrait le prochain bus. Oh non je devais encore attendre plusieurs minutes avant que ce satané transport en commun n'arrive. J'allais donc m'asseoir sur le banc en attendant patiemment et en caressant Danny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2013
Source de l'image : Google
Graphiste(s) : Joon Kay
Messages : 389
Sexe fictif : Féminin
Lieu de vie : Château Kay-Liu
Emploi : Vice présidente de World Hotel

MessageSujet: Re: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   Lun 3 Mar - 0:12

Cela faisait bientôt vingt bonnes minutes que la jeune femme attendait un bus. Deux étaient déjà passés, mais elle ne put les prendre. Il fallait avoir la taille d'un enfant pour pouvoir s'y faire une petite place et encore... L'idée de se coller à des passagers en sueur dégageant une odeur désagréable ne l'encourageait guère à monter les marches. Il faisait très chaud, chose qui rendait cette pensée encore moins accueillante. Cette sensation... Comme si on avait une couche de colle sur la peau, Kaine secoua la tête. Y penser allait bientôt faire changer la couleur de son visage et lui donnait la légère envie de poursuivre sa route à pied. Combien de temps allait-elle prendre pour voir le reste de la ville dans ce cas ?
La foule de gens à l'arrêt de bus et sur les rues devenait de plus en plus dense; à pied, elle serait bien trop lente pour parvenir d'un endroit à un autre.
Après s'être faite bousculée par une vieille dame pressée de rentrer dans le bus qui venait d'ouvrir ses portes, Kaine décida de s'éloigner un peu. Rater un bus ou deux de plus parce qu'il n'y avait plus assez d'espace ne faisait plus de différence. Dommage. De toute facon, il était impossible de faire le tour de Sygrid en un jour.

Elle apercut non loin d'elle un banc occupé par un enfant et son animal de compagnie qui sortait bien de l'ordinaire. La Liu les avait déjà apercus lorsqu'ils avaient traversé la route. Les habitants qu'elle put observer jusque là avaient des chiens, petits, grands, à poils ras ou courts, mais pas d'oiseau ou de créature ressemblant à un furet en plus d'êtres dôtée d'ailes. Bien étrange. L'animal au physique proche d'un dragon semblait profiter des caresses de son propriétaire.
En parlant d'ailes... Le dragon du vent aurait aussi bien pu se rendre à sa destination par la voie des cieux. C'est bien dommage que je dois passer inapercue. La chaleur commence à devenir pesante-Et le travail aussi... Oh oui, le travail. Pour gérer cet hotel, il fallait qu'elle connaisse cette ville, ses magasins et restaurants ainsi que quelques petits coins, qu'ils soient dangeureux ou pas. Elle se voyait donc dans l'obligation de dire non à la voie aérienne parce qu'il était impossible de voir tous ces éléments de plus près. Il serait bien étrange de voir un dragon attérir au milieu d'une foule et disparaître n'est-ce pas ?

Kaine s'assit à l'autre fin du banc avant de jeter un coup d'oeil sur sa montre. Le temps semblait passer lentement, tant mieux pour elle. Elle qui voulait profiter de cette sortie et peut-être découvrir quelques secrets qu'habritait cette ville. Les légendes étaient nombreuses : Apparemment, Sygrid était devenu un refuge pour certaines créatures divines, démoniaques, peu importe. Ce que les humains disaient mythique était réel. S'ils savaient que la famille Kay-Liu était composée de dragons, ils en tomberaient dans les pommes. Un monde s'effondrerait pour eux. La jeune femme laissa échapper un rire moqueur, en même temps discret.

Kaine n'était pas seulement un dragon, mais aussi une femme qui avait, comme beaucoup d'autres sûrement, un faible pour les animaux mignons. Elle ne put s'empêcher de fixer l'animal de compagnie que son voisin caressait toujours et dont l'apparence l'intriguait encore plus. Chaque clignement de paupières fit grandir sa curiosité. Le jeune propriétaire de la petite bête était un petit bonhomme aux cheveux bruns et aux grands yeux bleus. Lui aussi semblait attendre un bus afin de ne pas se retrouver serré comme une sardine avec d'autres passagers.

La jeune femme en profita donc pour se renseigner, et ce toujours avec un sourire afin de ne pas paraître mal éduquée :

<< Cet animal sort de l'ordinaire. D'où vient-il si ce n'est pas trop indiscret ?>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 23/01/2014
Messages : 35
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Aucun pour le moment je visite
Emploi : Aucun

MessageSujet: Re: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   Lun 3 Mar - 0:54

L'attente du bus était longue, très longue pour un impatient comme moi. Et il faisait chaud, bien que la température ne m'atteigne pas vraiment un grand soleil est toujours plus désagréable pour un vampire qu'un temps nuageux. Et le dernier bus était plein à craquer ce qui m'obligea à attendre un peu. Les odeurs de sueur seraient un supplice pour moi et mon odorat plus développé.

Je remarquais qu'une autre femme ne prenait pas non plus ce bus. Elle aussi préférait attendre un peu pour un minimum de confort supplémentaire, je l'avais observé une ou deux fois elle avait des cheveux dont la couleur était proche du blanc et des yeux violets. C'était original mais à Sygridh on voyait de tout. La jeune femme semblait porter un certain intérêt à Danny. C'est vrai que mon animal n'était pas ce qu'on croisait tous les jours mais en cherchant un peu il y avait beaucoup d'espèces en dehors du commun .

La jeune femme vint donc s'asseoir sur le banc à son tour, je la regardais rapidement lui fit un sourire aimable tout en regardant que Danny semblât vraiment l'intéressé soudain elle prit la parole:

-"Cet animal sort de l'ordinaire. D'où vient-il si ce n'est pas trop indiscret ?"

Je réfléchissais, je ne savais plus ou exactement j'avais trouvé Danny, c'était peu de temps après avoir quitté la France et pour venir j'étais venue par le gauche du planisphère donc par l'Est et je devais donc être en Belgique oui c'est ça j'étais en Belgique..

-" Je l'ai adopté en le rencontrant dans une forêt en Belgique tout proche de l'Allemagne il me semble. C'est un dragon plumeté !"

Je lui en avais dit plus qu'elle ne m'en avait demandé mais l'espèce exacte de Danny aurait surement été sa prochaine question, je lui souris tout en libérant Danny de mon étreinte qui semblait lui aussi s'intéresser à la femme en posant ses deux pattes antérieures sur la jambe de mon interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2013
Source de l'image : Google
Graphiste(s) : Joon Kay
Messages : 389
Sexe fictif : Féminin
Lieu de vie : Château Kay-Liu
Emploi : Vice présidente de World Hotel

MessageSujet: Re: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   Dim 9 Mar - 0:04

Se doutant déjà de la prochaine question que Kaine allait poser, le bonhomme lui dévoila la race de cet animal intriguant. Un dragon plumeté, le premier qu'elle avait vu depuis sa naissance et le plus joli jusque là. Il semblait aussi que la jeune fiancée avait éveillé en cette petite bête une sensation de curiosité : celle-ci s'approcha en posant ses pattes sur l'une de ses jambes. Kaine caressa à son tour le petit animal qui n'en demandait que plus.
Le premier animal au plumage bicolore qu'elle avait touché depuis son arrivée à Sygrid était doux et les plumes qui n'étaient pas alignées au reste le rendaient encore plus adorable. Les extrémités blanches des ailes et des pattes contrastaient bien la couleur bleue ciel du corps du dragon aux yeux rouges. Un rouge qui lui donnait une personnalité presque démoniaque, caractéristique contradictoire aux observations qu'avait fait la jeune femme.

Près de l'Allemagne... Elle en avait entendu parler lors des cours privés qu'elle avait suivit dans la résidence de ses parents. Et depuis l'annoncement des fiancailles, Kaine avait passé plus de temps dans la bibliothèque pour feuilleter dans quelques bouquins de langues. Si ses souvenirs ne la trompaient pas, elle avait aussi ouvert quelques guides et les régions montagneuses de l'Allemagne représentaient une attraction pour les touristes. La jeune femme voulait tant voyager en observant ces images... Elle se demandait bien quand l'occasion allait se présenter. Pour le moment, la jeune femme n'avait pas encore eu l'occasion d'aller en Europe, elle put mettre les pieds dans quelques pays d'Asie ainsi que d'Amérique du Nord jusqu'ici.

Un étranger ? Ce jeune garcon au grand coeur avait trouvé son dragon dans une forêt en Belgique. Kaine était sûre, si jamais elle avait fait la rencontre d'un animal tel celui qu'elle caressait encore, le choix aurait été le même que celui de son interlocuteur. Elle l'aurait adopté.
Soudain, elle ressentit l'envie d'aller dans une animalerie et d'y choisir un compagnon. Une petite boule de poil unique en son genre. Une race d'animal qui allait se distinguer des autres et en même temps décrirait Kaine au mieux. Une petite bête qui allait être à ses côtés non comme un accessoire qu'on changeait de jour en jour, mais comme un partenaire. Un meilleur ami et ce, même si celui-ci ne pourrait s'exprimer en parlant. L'espèce idéale serait ni trop grande, ni trop petite. Elle ne devait pas passer inapercue non plus. Imaginez-vous dans la rue avec votre ami, s'il était trop petit, quelqu'un dans la foule pourrait lui marcher dessus. S'il était trop grand, certaines personnes se plaindraient sûrement parce qu'il nécessitait trop de place. On voyait quelle valeur avait une place en regardant les bus passer.
Bientôt, un autre arriva et s'arrêta net en face des deux personnes. Quelques secondes après l'ouverture des portes, une foule de gens se bousculèrent pour rentrer dans le véhicule, dont le chauffeur s'était levé pour crier qu'il n'y avait plus de place. Oh qu'il était en colère. Il ajouta encore quelques injures pour faire sortir les passagers qui bloquaient la fermeture des portes.
Il n'y avait plus qu'une seule solution si jamais Kaine ne voulait pas passer sa journée à patienter.

<< Je vais certainement faire le tour du centre ville à pied >>, dit-elle tout en caressant l'animal. << Peut-être pourrais-tu me dire à quoi ressemble la Belgique... Emmm ? >> Ca devait arriver. Elle n'avait pas demandé le nom de son interlocuteur ni celui de son compagnon. Oh, elle non plus n'avait pas donné son nom.

<< Mon nom est Kaine Liu. >>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 23/01/2014
Messages : 35
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Aucun pour le moment je visite
Emploi : Aucun

MessageSujet: Re: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   Dim 16 Mar - 19:03

Je venais de présenter l'origine et l'espèce de mon petit familier bleu à cette femme assise à coté de moi. Danny semblait avoir confiance en elle et je me fiais toujours à l'avis de mon dragon, je savais donc que je n'avais rien à craindre d'elle.Un autre bus arriva et s'arrêta juste en face de nous mais certaines personnes très civilisées se bousculèrent pour entrer dans le bus qui fut plein à craquer en quelques secondes. Il fallait encore attendre un bus mais je commençais à perdre patiente.


-" Je vais certainement faire le tour du centre ville à pied . Peut-être pourrais-tu me dire à quoi ressemble la Belgique... Emmm ? "

Elle voulait donc que je l'accompagne et c'est vrai que je ne comptais pas passer ma journée ici, je me levais donc de mon siège. Elle voulait que je lui parle de la Belgique, je pouvais lui en dire deux ou trois choses mais je connaissais peu ce petit pays que j'avais franchi en une journée à peu près peut-être plus. Je connaissais mieux la France j'y avais vécu tout le long de ma vie mais pour les autres pays frontaliers ce n'était que de vagues souvenirs.

-" Mon nom est Kaine Liu. "

-"Mon nom est Edenn Loargan et lui c'est Danny"

Je lui souriais en me demandant d'où elle venait, peut-être du Japon ou peut-être d'un autre pays asiatique en tout cas une chose est sûre au vu des origines de son prénom elle n'était pas européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2013
Source de l'image : Google
Graphiste(s) : Joon Kay
Messages : 389
Sexe fictif : Féminin
Lieu de vie : Château Kay-Liu
Emploi : Vice présidente de World Hotel

MessageSujet: Re: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   Jeu 28 Aoû - 2:49

Après quelques secondes de reflexion, Edenn se leva, suivit de son animal, puis de la jeune femme qui vérifia qu'elle n'avait rien oublié sur le banc avant de s'éloigner de celui-ci.
De l'air, enfin ! La différence était frappante. Kaine ne sentait plus les odeurs corporelles de la foule, ce mélange de parfum étranges et parfois malodorants lui avait donné des maux de tête indescriptibles. À présent, elle se sentait de nouveau dans son élément. Libérée. Elle fit quelques pas rapides pour rattraper ses nouvelles rencontre qu'elle avait perdre de l'oeil. Edenn n'était pas un nain... Mais les gens autour d'eux étaient simplement plus grands si bien que le jeune enfant pouvait se mêler à la foule sans difficulté.

Edenn Loargan et Danny. Beaucoup de "n", était sa première pensée. Mais le nom du familier lui allait bien. Il semblait être un animal fiable, fidèle, aimant. Idéal quoi. Et s'il était ainsi, cela montrait que son propriétaire s'occupait très bien de lui. Kaine remarqua que Danny avant confiance en elle. Comment expliquer cette sensation... Il le lui montrait en s'approchant d'elle. Il se laissait caresser. Franchement, un animal qui se méfiait se laisserait-il faire ?
Il lui vint alors une idée. Kaine n'en avait pas. Elle n'en avait jamais eu non plus. Sa première responsabilité était de maîtriser ses pouvoirs et ainsi être digne du nom de Kay-Liu tandis que celle des autres enfants à cet âge était de s'occuper d'un animal de compagnie, de ne laisser aucune miette de riz dans leur assiette à chaque repas ou encore de garder leurs chambres propres. Bien évidemment, ce n'était pas le genre de routine que Kaine avait, vu la fortune de sa famille.
Elle ne connaissait presque personne dans cette ville et celle qui lui était le plus proche était son fiancé en même temps d'être son confident. Mais Joon n'était pas toujours à ses côtés, la jeune femme souhaitait donc trouver un animal, un meilleur ami, un autre confident. Quelqu'un qui ne connaissait pas Sygridh aussi bien que ses habitants. Quelqu'un qui allait découvrir sa nouvelle vie avec elle. Pas mal comme idée, n'est-ce pas ?

Ce sourire. Elle le connaissait. Il voulait en savoir plus sur ses origines ce qui était tout à fait normal puisqu'elle avait demandé des détails sur un passage de sa vie. Edenn avait sûrement apercu ses traits asiatiques, on entendait souvent une remarque : Les asiatiques ont tous la même tête.
N'importe quoi, Kaine se demandait si les personnes qui prétendaient ceci avaient bel et bien des yeux. Elle avait parfois des doutes.

<< Je suis née à Tokyo. Je n'ai pas vécu dans le centre ville, mais un peu plus loin... >>

Feu rouge. Elle s'arrêta, la conversation n'eut pas de suite. Quoi dire de plus ? Qu'elle avait vécu dans une villa au bord de la ville, que son parcours scolaire était le même que ceux des autres, sauf qu'elle était dans une école privée et qu'elle s'entrainait comme un homme chaque soir pour maîtriser son don ? Et pour courroner le tout, la jeune femme allait lui dire qu'elle était un dragon. Quelle blague !

D'une part si Edenn était un humain qui ne croyait pas aux légendes, il allait certainement fuir et on ne l'aurait jamais vu courir aussi vite. D'autre part, il pouvait être une créature mythique et ne pas aimer les dragons. Il était aussi possible qu'il voulait passer inapercu, ce pourquoi il avait une apparence humaine.
Le fait que Danny n'était pas un chien ou un autre animal domestique ordinaire laissait croire à la seconde hypothèse.
Bref, même si c'était l'un de ses plus grands souhaits de nouer des liens, il fallait qu'elle soit vigilente. Raison pour laquelle Kaine allait prendre le temps dont elle avait besoin pour faire sa connaissance, tout cela sans oublier pourquoi elle était au centre ville.

<< J'imagine que tu n'es pas né en Belgique puisque tu dis être passé par là ? >>

Il ne fallait pas le presser, la jeune japonaise tenait quand même à en savoir plus sur le pays originaire de Danny...



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Laissons le hasard faire les choses [PV : Edenn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Il y a un certain plaisir à ne pas faire les choses dans les règles » Lou
» Ma BD ! ( Car il y a pas que les autres qui savent faire des choses!)
» Vénérable sagesse, imprudente jeunesse
» Faire les choses avec sérieux, mais surtout ne pas se prendre au sérieux ! | Hal
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sygridh : New Battle :: Sygridh :: ≫ Centre ville :: ≿ Arrêts de bus-