AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Lou Kelen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 13/05/2014
Source de l'image : Lightning - Final Fantasy XIII - Google
Graphiste(s) : Bibi
Messages : 208
Sexe fictif : Féminin
Lieu de vie : Un loft - Cité n°49
Emploi : Serveuse

MessageSujet: Lou Kelen   Mer 4 Juin - 1:18

✖ Kelen Lou ✖


Identité
Nom : Kelen
Prénom : Lou

✖ Née à Oban, en Écosse, il y a 25 années.

Sexualité : Bi, n'a expérimenté que les coups d'un soir.

Raison de vivre : Retrouver son père ou en savoir plus sur ses origines démoniaques.

Code:
Lighning – Final Fantasy XIII || Lou Kelen

Divers
Particularités familiales : Ses particularités lui ont été transmises par son père. Il s'agit de la couleur de ses cheveux : d'un rose pâle rappelant la couleur des fleurs de cerisiers du japon au printemps.

Race : Semi-démon - Kitsune
Les Kitsune sont des Yokai (démons issus du folklore japonais). Ce sont des renards pouvant prendre forme humaine. Ils ont une espérance de vie quasi éternelle. Plus ils sont vieux, plus le nombre de leurs queues est élevé (pouvant aller jusqu'à neuf, ils acquièrent une queue supplémentaire tous les 1000 ans) et plus ils acquièrent de la sagesse. Ils prennent souvent l'apparence de belles jeunes femmes ou d'hommes d'âge mûr, selon leur sexe. Plus généralement lors de la nouvelle Lune. Sous forme humaine, ils sont très séduisants et usent de leurs charmes sur les humains pour se reproduire avec eux. Rare sont les fruits de ces unions qui acquièrent leurs pouvoirs démoniaques. Ces derniers sont de nature et de puissance variables : possession, illusion, folie, apparition dans les rêves des humains et même distorsion de l'espace temps. On dit que chaque Kitsune est lié à l'un des treize éléments du folklore japonais : Vent, Terre, Feu, Rivières, Cieux, Tonnerre, Montagnes, Vide, Esprits, Temps, Forêts, Océan, et Musique. Aussi, ils peuvent user de leurs queues, en les frottant les unes contre les autres, pour contrôler l'un de ces éléments.

Don : Illusionniste
Lou peut entrer dans l'esprit des humains et modifier leur vision du monde qui les entoure. Elle peut aussi contrôler leurs rêves. Les illusions qu'elle crée sont si proches de la perfection qu'on ne peut presque pas les discerner de la réalité. A moins de trouver un petit indice vous raccrochant au monde réel, vous ne pourrez pas en sortir facilement. Lors de la nouvelle Lune, son don, ou plutôt ce qu'elle voit comme une malédiction, devient incontrôlable. Elle prend sa forme démoniaque et déclenche la folie et de fortes hallucinations chez les êtres humains se trouvant à proximité.

Arme : Une dague en argent, qui n'a aucune capacité spéciale à part celle d'être élégante. De type gothique, c'est le seul souvenir qu'il lui reste de John, son ami d'enfance.

Situation familiale : Elle ignore presque tout de son père. Une seule chose est certaine, il lui a transmis son don étrange, et sa chevelure rose pâle. Sa mère est tout ce qu'il y a de plus humain. Enfin elle l'était. Elle est morte en la mettant au monde. Lorsqu'elle eu 5 ans, ses parents adoptifs ne voulurent plus d'elle. Selon eux, la fillette les rendait fous. Elle erra de familles d'accueil en familles d’accueil. La nuit de ses 16 ans, un drame la poussa à s'exiler et s'isoler du monde des humains afin d'en apprendre plus sur ses origines démoniaques.

Code:
Illusionniste || Lou Kelen

Code:
Dague en argent || Lou Kelen


Forme

✖ De quoi a-t-elle l'air ?
Un beau pelage rose pâle, de petites dents pointues, un corps allongé et souple, des grandes oreilles, un museau fin et noir, trois queues -rien que ça- dont le bout est noir lui aussi. La forme démoniaque de Lou est assez simple et élégante : un renard rose à trois queues. Sa morphologie est tout de même beaucoup plus grande que celle d'un renard classique : 60 cm au garrot pour 25 kg.

✖ Quelles sont les aptitudes que vous avez en plus ?
Lou, sous sa forme démoniaque, crée des illusions encore plus puissantes. A ce stade, il vous sera presque impossible d'en sortir. De plus, elle sera capable de fouiller en vous et trouver vos faiblesses et vos peurs, de telle sorte qu'elle vous plongera dans votre pire cauchemar. Lors de la nouvelle Lune, elle est obligée de prendre sa forme démoniaque. Elle provoque alors de très fortes hallucinations qu'elle ne contrôle plus (voire la folie chez les plus faibles) et dont les effets peuvent être irréversibles, chez tous ceux qui l'entourent.

✖ Et le contrôle que vous avez sur elle ?
Plutôt bon, même sous sa forme démoniaque, sauf lors de la pleine Lune, il devient totalement incontrôlable.

Code:
Kitsune, Coyote Dragonby Kitsune-Seven
|| Lou Kelen



Physique
✖ Taille : 1m60
✖ Poids : 50 kg
✖ Couleur de peau : claire
✖ Couleur des cheveux : rose
✖ Couleur des yeux : vert
✖ Style vestimentaire : tendance punk vintage
✖ En plus ? Un joli cadeau de Tom : un petit tatouage en forme de fleur de pavot rose qu'elle porte à la main gauche entre le poignet et le pouce.

Tamara – Ancienne camarade de lycée – Oban – Écosse

« Bonjour, oui je peux vous aidez ? Vous êtes des renseignements américains ? Ha, ça rigole pas dis-donc. Comment vous dites ? Lou Kelen ? Attendez voir.... Ha oui bien sûr ! Sly Fox ! Oui on l'appelait comme ça à l'époque car elle ressemblait à un petit renard, vu de face. Et qu'elle paraissait sournoise. Toujours à fouiner à droite à gauche. Enfin à l'époque c'est ce qu'on imaginait en tout cas. Je ne peux pas vous dire grand chose, je ne traînais pas souvent avec elle vous savez. Ni personne d'autre d'ailleurs. Elle restait souvent seule. Elle avait juste un ami, là. Il était aussi bizarre qu'elle. Un gothique qui était maquillé à la Marilyn Manson. Elle, elle portait des fringues bon marché. Vous savez le genre de trucs qui passent inaperçu. L'été des petits shorts en jean et des t-shirts. L'hiver plus des jeans passés et un long manteau en cuir marron. Un vieux truc délavé lui aussi. Et elle ne quittait jamais ses doc martins de la même couleur que son manteau, été comme hivers. Non sinon à part ça … Elle n'était pas très grande, ni trop petite, un mètre soixante-cinq je dirais. Dans la moyenne. Elle avait de grand yeux verts, un petit nez fin, plutôt jolie en fait. Et bien foutue. C'est peut-être pour ça que les autres filles l'appelaient comme ça, par pur jalousie. Oui on est assez cruel entre ados, mais c'est normal non ? Ha oui, elle se teignait les cheveux en rose. Plutôt bizarre non ? C'est peut-être pour ça qu'on l'évitait en fait. Niveau personnalité je ne peux pas vous dire grand chose. Vous devriez aller voir auprès de ses anciennes familles d’accueil. Ce n'est pas ça qui manque, elle les a presque toutes faites ici à Oban. La dernière fois qu'on l'a vu c'était l'été de nos seize ans. Elle s'était incrustée à la fête d'un ami. Oh ça a pas mal dégénéré. Les flics disent qu'on a pris des drogues mais c'est faux. Enfin on pense qu'on a mis des cachetons dans nos verres sans nous le dire. Mais c'est vrai qu'on a bien halluciné cette nuit là. Moi j'ai vu des araignées partout. Je déteste ça, elle me grimpait sur le corps et j'en avait dans les cheveux. J'ai hurlé et couru partout. J'ai même plongé dans la piscine ! Enfin je rigole mais y'en a un qui s'en est pas sorti. C'est justement l'ami gothique de Sly Fox... lui il a carrément sauté par la fenêtre du dernier étage. »

Mental
✖ Quelques défauts : Un peu trop curieuse • Un bon franc parler • Aucun sens des bonnes manières • Légèrement vulgaire • Solitaire
✖ Quelques qualités : Patiente • Calme • Serviable • Débrouillarde • Volontaire • Rusée

Amy Mac Conneil –  Famille d’accueil n°5 – Oban – Écosse

« La petite Lou ? Si je m'en souvient ? Bien sûr ! Comment oublier une si jolie enfant. Elle était si gentille. Toujours prête à rendre service. Elle pensait plus au bonheur des autres qu'au sien. Elle prêtait toujours ses affaires. Elle faisait la vaisselle, mettait la table, étendait la lessive. Non, vous savez ce n'est pas tous les enfants placés qui feraient ça. C'était comme si elle se sentait redevable. Elle était très discrète. Elle pouvait apparaître derrière vous sans que vous ne l'entendiez. Elle ne se faisait pas beaucoup de copains au lycée. Elle traînait avec son ami, John. Oh il avait une apparence assez atypique mais je n'osait pas l'empêcher de le voir. C'était son seul ami et il semblait que sa présence la rassurait. Depuis qu'elle le connaissait elle souriait et semblait plus sûre d'elle. Mais c'est vrai qu'elle paraissait toujours triste. Les autres adolescents la rejetait à cause de ses cheveux roses. Mais vous savez, elle n'y pouvait rien. Un jour j'ai essayé de les lui teindre en roux. Cela lui allait à ravir. Mais le lendemain ils étaient redevenus roses. Je n'ai rien dit à personnes à l'époque. Je ne voulais pas qu'on se moque encore plus d'elle. Les services sociaux disaient que c'était normal qu'elle soit aussi attristée par son histoire personnelle. Je n'en ai pas su plus. Elle se posait beaucoup de questions sur son père il me semble. Vous devriez demander au psy qui la suivait. Il était très gentil et patient avec elle. Pourquoi nous a-t-elle quitté ? Oh, juste un malentendu. Un soir avec mon mari, nous avons rêvé de notre fils disparu en mer plusieurs années auparavant. On a été secoué par cette apparition pendant plusieurs jours. Elle disait que c'était de sa faute mais je ne vois pas comment. Elle a insisté pour partir. Elle ne voulait plus nous faire souffrir. Pauvre gamine. La famille qui l'a accueilli après nous était beaucoup moins compréhensive. Et c'était la dernière d'ailleurs. Après ça elle a fugué. Comme je la comprend. Je regrette de l'avoir laissé partir. Peut-être que tout cela ne serait pas arrivé. »
Histoire


Dr Simons – Psychologue pour enfants – Oban – Écosse

« Lou Kelen.... Attendez je vérifie dans mes dossiers. Ha ! Voilà ! Oui je m'en souviens maintenant. Je suivait cette enfant depuis qu'elle avait été placée la première fois. Elle avait cinq ans. Ses parents adoptifs s'étaient plaints au sujet de rêves étranges qu'ils faisaient soit disant à cause d'elle. A tel point qu'ils auraient poignardé leurs deux chiens suite à une violente crise de somnambulisme. Ils étaient persuadés qu'il s'agissait en fait de monstres. Des sortes de chiens de l’enfer venus pour les rapporter vivants auprès de Lucifer. Ils se sont d'ailleurs donnés la mort moins d'un moins après le départ de la petite. Si vous voulez mon avis, ces gens étaient hantés par leurs démons intérieurs. Ceci est certainement dû à une enfance malheureuse. Pauvre d'eux. Ha oui, Lou ! Et bien que vous dire. C'était une enfant tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Enfin au regard de tout ce qu'elle a du traverser. Je dirais même qu'elle avait une force de caractère. Une histoire comme la sienne en aurait détruit plus d'un. Petite, elle était assez renfermée sur elle même. Quoi de plus normal, après tout ! Avec un père inconnu, une mère morte en couche et des parents adoptifs pris de folie meurtrière, on ne peut pas s'épanouir de nouveau du jour au lendemain. Lors de nos séances elle me faisait souvent part de ses sentiments. Elle ressentait beaucoup de tristesse. Elle se sentait abandonnée. Il faut dire, ses courts séjours de famille d’accueil en famille d'accueil n’arrangeaient rien. Du côté de sa famille maternelle, ils avaient tous tourné le dos à sa mère et ne l'avait pas accepté. Le grand père était pasteur. La mère de Lou était issue d'une famille de traditions. Vous imaginez la fille du pasteur qui tombe enceinte d'un inconnu ? Le chef de famille ne l'a jamais accepté et a refusé de reconnaître la petite comme étant de sa famille. A l'école, elle avait des difficultés de lecture. Cela est du au fait qu'elle ignorait tout de ses origines paternelles. L'absence d'un père provoque, dans 40% des cas, des difficultés à l'apprentissage de la lecture, vous le saviez ? Elle semblait d'ailleurs obsédée par ses origines paternelles. Elle voulait à tout prix découvrir qui était son père et le retrouver. Au niveau de ses relations sociales, elle a eu beaucoup de mal à s'intégrer dans le milieu scolaire, avec les autres enfants. Elle n'a eu qu'un seul ami. Ce dernier l'a beaucoup aidé à traverser les épreuves de la vie. Surtout lors de son adolescence. Le pauvre est mort d'une overdose lors d'une soirée qui a mal tourné. On ne l'a plus revu depuis ce jour là d'ailleurs. Enfin, la fugue est une chose très courante chez les adolescents orphelins vous savez. Les autorités ont tout fait pour la retrouver mais sans succès. »

~

Edouard O'Brian – Famille d’accueil n°6 – Oban – Écosse

« Vous cherchez Lou ? La petite sournoise ? Que voulez-vous que je vous dise..... Elle ne nous a apporté que des malheurs. C'est bien la seule fois où on a regretté d'accueillir une pauv' gamine chez nous. Les autres ils faisaient ce qu'on leur disaient. Ils bronchaient pas. La dernière fois que je l'ai vue, elle s’échappait de la maison avec presque toutes nos économies. Ben oui, vous savez les banques de nos jours c'est plus si réglo que ça. Ma femme et moi on préfère planquer not' blé dans la maison. Mais maintenant je regrette un peu. J'ai même pas pu lui courir après. Y'a un serpent qui me barrait la route. Une sorte de piton. Je sais les pitons ça courent pas les rues d'Oban, mais si j'vous l'dit c'est que c'est vrai ! Il faisait au moins quatre mètres et il était prêt à me sauter dessus. La nuit d'avant elle avait fait le mur pour aller à une soirée organisée par ses camarades lycéens. Y paraît que ça a pas mal dégénéré d'ailleurs. Ils auraient tous pris des drogues. Ils voyaient les éléphants roses, si vous voyez c'que j'veux dire. Y'a même eu un mort. Je vous dis, faut vous méfier de cette gamine. Enfin maintenant ça devrait plus être une femme. Non j'vous dis. Ch'suis bien content qu'elle soit partie. Bon dommage qu'elle nous ait volé avant. Si j'peux vous donner un conseil m'sieur, je vous le redis encore une fois ! Méfiez vous d'elle. Vous savez jamais ce qu'elle a dernière la tête. Et ne vous fiez pas à son petit air triste. Quand elle fait ses yeux de chien battu c'est juste pour vous amadouer. »

~

Julia Hernandez – Ancienne collègue de travail dans un supermarché – Grenade – Andalousie

« Lou Kelen ? Oh oui je m'en souviens bien. Elle a débarqué un beau matin. Elle cherchait un travail. Le boss lui a trouvé une place aux caisses. Vous savez, on ne la connaissait pas vraiment. Elle ne rigolait jamais avec nous. On l'a souvent invité à nos soirées mais elle a toujours décliné. Elle vivait en dehors de la ville. Un peu plus loin dans les hauteurs. Elle venait en scooter. Elle prenait jamais de vacances. Ha si, tous les vingt-huit jours, elle posait un jour de congé. Avec Sandra, une autre collègue on a trouvé ça bizarre alors on a essayé de chercher un peu pourquoi elle faisait ça. C'est Sandra qui a remarqué qu'à chaque fois c'était le lendemain de la nouvelle lune. Étrange non ? Quand on lui en a parlé, elle s'est volatilisé du jour au lendemain. Elle est partie comme elle était venue, en fait. »

~

Sylvia Bartoli – Ancienne propriétaire – Bologne - Italie

« Ha oui la petite Lou ! Oh, elle était si gentille. Oh non je n'avais rien à lui reprocher. Elle payait toujours son loyer à temps. Elle travaillait pour un petit bijoutier au centre ville. Il ne me semblait pas qu'elle invitait d'ami. Non, elle ne faisait jamais la fête. A chaque nouvelle lune elle allait dormir ailleurs. Mais vous savez ce n'est pas parce qu'on est solitaire que l'on est sournois et qu'on complote contre le monde entier. Oui je pense qu'elle avait des choses à cacher. Un passé difficile sans doute. Elle est venu ici pour en apprendre plus sur son père je crois. Mais tout le monde cache des choses vous savez ! Nous avons le droit de préserver notre vie privée tout de même ! Oui, elle est partie du jour au lendemain. Oh je ne vais pas me plaindre, elle m'a payé plus qu'elle ne me devait et elle a laissé l'appartement plus propre qu'à son arrivée. »

~

Ethan Laws – Gérant d'un pub – Morgan City - Louisiane

« Lou Kelen, ha oui je l'ai engagé comme serveuse ici. Elle a toujours été réglo. Elle préférait que je la paye en cash mais je n'y voyait pas d’inconvénients. Elle vivait dans une caravane pas très loin d'ici. Oh je ne savais pas d'où elle venait et pour être franc avec vous je m'en foutait royalement ! Et c'est encore le cas d'ailleurs. Elle était toujours à l'heure. Elle faisait des heures supplémentaires sans broncher. Elle m'aidait souvent le soir, même très tard pour ranger et laver le bar après la fermeture. Les clients l'aimaient bien. Elle avait de bons pourboires. Pourquoi elle vivait ici ? Je crois qu'elle cherchait son père. D'ailleurs la dernière fois que je l'ai vu elle était très enthousiaste et excitée comme une puce. Apparemment elle avait enfin trouvé une bonne piste. Enfin des infos fiables ! Qu'elle m'a dit. Elle a découvert où son père serait né. Elle a pris un billet d'avion qui passait par New York. Sa destination ? Attendez … hum il me semble que c'était une île paumée dans le Pacifique ou une connerie comme ça. Je saurais pas vous dire le nom exacte. Je crois que ça commençait par un S.»

In real life
Mon pseudonyme fréquent est Chacha, j'ai vingt-neuf ans et j'aime les chats, la photo, les musées, les bouquins, les bibliothèques, la course à pied et la grande randonnée. J'ai connu le forum par une amie et j'apprécie la bonne ambiance qui règne ici. Le contexte est également bien inspirant et le design claque..




Rien n'est vrai, rien n'est faux, tout n'est que songe et mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lou Kelen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Déabarquement palpitant [pv. Kelen]
» Une bouteille vide [PV Kelen]
» Naiad Kelen - Jedi Déchu
» Vers d'autres horizons[Rp Histoire] (pv Raphaël Kelen et Davros Blint)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sygridh : New Battle :: Personnage :: ✐ Présentation des personnages :: √ Fiches approuvées-