AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 † :. Damon Estheim .: †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/05/2014
Source de l'image : google..
Graphiste(s) : Moi
Messages : 41
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: † :. Damon Estheim .: †   Mer 4 Juin - 18:32


✖ Estheim Damon ✖


Identité
Nom(s) : réponse
Prénom(s) : Damon

✖ Né au paradis, il y a 24 années.

Sexualité : Bi

Raison(s) de vivre : Aucune, ou peut-être collectionner les centaines de briqués volés? Cambrioler à lui seul toutes les banques? Ou tout simplement avoir régulièrement sa dose d'adrénaline.

Code:
Haine Rammsteiner - dogs || Damon Estheim
Divers

Race : "Ange" déchu (surement un Nephilim, mais ça, personne ne peut le savoir, pas même lui...)
Il ne se souvient pas de son origine divine, ayant été banni par les siens à cause de son don non angélique. Pourtant né au paradis, son père n'a jamais été identifié. A son 10 ème anniversaire, ayant tuer un autre ange par mégarde, il est envoyé sur terre pour y vivre une existence de débauche comme punition, amnésique.

Don :Nécromancie
Damon est capable de contrôler les morts, d'en prendre possession, un peu comme s'il les ramenait à la vie. Néanmoins, les êtres contrôlés n'ont plus aucune conscience, ou alors, s'il le souhaite, celle-ci peut être présente mais ne dure jamais plus de 30 secondes. La conscience ne peut être réveillée qu'une seule fois par mort. Il voit par conséquent, beaucoup d'esprits errants, et est lié à tout ce qui touche de près ou de loin à la mort. Par ailleurs, c'est grâce à ses main qu'il contrôle l'équilibre entre la "vie" et la "mort" de ses pantins. Un simple contact avec sa main gauche peut donner la mort à tout être vivant, et un contact avec sa main droite peut  lui permettre de contrôler les faits et gestes. C'est ainsi qu'en réunissant ses deux mains, avec la création  d'un lien magique, il contrôle les morts.

Arme : Ses mains?

Situation familiale : Aucune idée de qui est sa famille. Il ne sait d'ailleurs plus qu'il était un ange.

Code:
[color=#]Nécromantie || Damon Estheim (pris 1 fois)[/color]


Forme

✖ De quoi a-t-elle l'air ?
Son apparence est quelque peut modifiée. Tout d'abord, sa peau devient très pale, complètement blanche. Ses yeux sont vides, eux aussi blanc mais entouré d'un noir étrange. Son tatouage sous l’œil se transforme en trois petits triangles collés ayant une signification que seul lui connait. Il est légèrement plus petit et plus mince, car l'utilisation de cette forme remonte pour la dernière fois à ses 10 ans et n'a pas réussie à se développer correctement. Il ressemble donc plus à un enfant et porte une blouse blanche déchirée laissant apparaître ses ailes maintenant décharnées.

✖ Quelles sont les aptitudes que vous avez en plus ?
Damon peut théoriquement redonner la vie aux personnes qu'il en a privé, mais il ignore comment faire..

✖ Et le contrôle que vous avez sur elle ?
Le contrôle reste le même..

Code:
Nephilim, dogs || Damon Estheim



Physique
✖ Taille : réponse
✖ Poids : Environ 80 kilos
✖ Couleur de peau : claire
✖ Couleur des cheveux : blanc
✖ Couleur des yeux : rouge
✖ Style vestimentaire : Sombre..
✖ En plus ? Tatouage sous l'oeil et grosse cicatrice dans le cou


AVIS DE RECHERCHE :




Jugé coupable de trafics illégaux, Damon ESTHEIM, 18 ans, est recherché. Il s'est évadé ce matin du centre hospitalier ou il y suivait un traitement médical, alors qu'il devait être transféré dans la prison la plus proche. Les autorités nous ont informés qu'il mesure 1 mètre 92, et pèse environ 80 kilos. Ses cheveux sont d'un blanc immaculé, plutôt court, ils s'arrêtent au bas de sa nuque. On peut le reconnaître facilement à ses yeux rouge sang, et au tatouage étrange sous son œil gauche. Il porte un bandage en permanence autour de son coup pour cacher une cicatrice, du coté gauche de sa nuque.
Plutôt mince, il possède une musculature développée mais assez discrète. Par conséquent, il est très agile et donc très dangereux. On peut également apercevoir quelques cicatrices partout sur son corps. Il n'est pas exclu qu'il ait pu s'introduire dans une maison et voler quelques vêtements, étant maître dans l'art du vol. Ainsi, les autorités supposent que, d'après son style vestimentaire, il est fort probable qu'il porte un jean noir, une chemise jamais complètement fermée ou un t-shirt, bien que cela soit plus rare. Généralement, il porte une veste noire non fermée. Il porte toujours 3 à 4 boucles d'oreilles sur l'une de ses oreilles, le coté n'étant pas définis car il est percé des deux cotés. Aussi, il a souvent une montre au poignet, et un gant noir à la main gauche qu'il ne retire jamais.

Veuillez nous informer de sa position si vous le voyez au numéro suivant :
- numéro non disponible pour le moment. Veuillez vérifier le numéro ou rappeler plus tard, merci. -

Mental
✖ Quelques défauts : Souffre de troubles psychologiques, trouble de la personnalité. Cynique. Dépression chronique. Cleptomanie. Dépendance involontaire aux médicaments. Violence, souvent impulsif. Excentrique/original. Impertinent. Peut être trop franc.
✖ Quelques qualités : Mémoire exceptionnelle. Calme. Réfléchi. Attentif. Créatif. Intelligent. Logique. Méthodique. Modeste. Ouvert. Patient. Rationnel. Audacieux...


La nature morale n'a-t-elle pas, comme la nature physique, ses gouffres ou ses abîmes, où les caractères forts aiment à se plonger en risquant leur vie, comme un joueur aime à jouer sa fortune ? Tout cela pour vous dire que je suis incapable de me décrire psychologiquement. A vrai dire, j'ai un seul et à la fois des millions de caractères. Pour simplifier la chose, je m'adapte. Je peux simplement vous dire qu'en règle général, quand on ne m'embête pas, je suis plutôt sympathique, quoi qu'un peu désagréable selon certain. Encore une fois, ça dépend de qui est sous mon nez. Sinon, je suis bien évidemment cleptomane, même si je suis censé être guérit.. Mais peux-ton vraiment en guérir? Bref. Je disais.. Qu'est ce que je disais? Il y a des fois comme ça, ou on perd le fil.. Donc. Je souris rarement, en fait j'en ai rarement l'occasion. J'aime les nouvelles expériences, et j'ai quotidiennement besoin de ma dose d'adrénaline. Plus qu'une drogue dur, j'en suis dépendant, c'est devenu ma raison d'être. Ma vie serait d'un ennui mortel. Et sans, je m'énerve sans raison, ce qui peut me pousser très rarement à des excès de violences non souhaités. C'est pour y remédier que je prends tout ces cachets qui font de moi ce que j'ai toujours méprisé ; un dépendant à cette foutu société. En bref, je n'ai jamais pu m'accoutumer au système abêtissant des récompenses et des punitions qui abaisse les caractères et fausse les jugements. Je n'ai peut être que 24 ans, mais d'après moi, la perfection du caractère consiste à passer chaque journée comme si c'était la dernière.  Après tout, personne n'est censé savoir ce qui vient après la mort... Même si j'ai ma petite idée sur le sujet, voyez-vous ? Oui, c'est à la nécromancie que je fais allusion. Je hais cette malédiction, je ne sais même pas d'où elle me vient. Et plusieurs fois, je me suis demandé si mort, je pouvais toujours avoir le contrôle de mon corps. Cette question m'intrigue au plus haut point, ça m'obsède. A chaque fois que j'ai voulu le savoir, c'est à dire au moment ou je m'ennuyais fortement en détention, on m'en a empêché.

Rapport psychologique : Patient N°23, Damon ESTHEIM, 18 ans.
Dr: Mr ZVIAGINTSEV.K
♦ Problèmes :
Souffre de troubles psychologiques, trouble de la personnalité. Cynique. Dépression chronique. Cleptomanie. Dépendance involontaire aux médicaments. Violence, souvent impulsif. Excentrique/original. Impertinent.
♦ Mais peut s'appuyer sur de solides bases le reste du temps:
Mémoire exceptionnelle. Calme. Réfléchi. Attentif. Créatif. Intelligent. Logique. Méthodique. Modeste. Ouvert. Patient. Rationnel. Audacieux...

Histoire

Je suis assis à une des tables de la taverne, dans une pièce spécialement dédiée aux jeux d’argent et ou la drogue circule autant que l’on respire. La fumée me brûle les yeux, mes mains sont enlacées entres elles et mon pied droit tape le sol en même temps que la musique qui m’assourdit peu à peu. Quinte flush royale : dix, valet, dame, roi, as, même couleur. Je vais gagner, comme d’habitude. Beaucoup de gens ici pensent que je triche, et, si utiliser les capacités de ses amis au maximum revient à tricher, alors je vous l’accorde, je suis un tricheur. Bien sûr, Soren et Luan, mes deux compagnons vous dirons que je n’ai qu’un as, un trois, un huit, un neuf et un roi. Pas même une paire et ils auraient raison. Je vis dans l’illusion, et elle vit en eux, je vis avec eux. Grâce à elle, nous sommes riches, et puisque nous sommes riche, je l’utilise d’avantage pour gagner toujours plus.  Il est vingt trois heure vingt sept, l’équivalent de la maison blanche est disposé au milieu de la table, tous, nous nous regardons droit dans les yeux, l’air devient dense et la fumée épaisse, les cartes se posent sur le tapis, personne n’ose regarder.
Qui de ce soir remportera le million ? Je regarde avec la plus grande attention les cartes adverses : huit, neuf, dis, valet, dame, même couleur. On l’emporte ! Et pour faire plus naturel,  je me lève en criant, mes deux amis jouent le jeu eux aussi. Seulement, le résultat ne plait pas, pourtant, il est bien là, c’est un fait. Le joueur perdant montre les crocs et son « major d’homme » sort une arme qu’il pointe sur nous. Une première balle est tirée. Une deuxième, mes yeux se ferment.

On m’a dit une fois, que lorsque l’on mourrait, on voyait toute notre vie défiler devant nos yeux, et c’est vrai, je crois. A mon réveil à l'hôpital, je suis attaché au lit par de solides sangles en cuir épaisses. Merde. Tirer dessus ne mène à rien, j'ai déjà eu l'occasion d'expérimenter cette tentative d'évasion. En levant les yeux je le vois. Fidèle au poste et déterminé, il s'assoit sur le fauteuil à ma droite et me sourit.

- Bonjour Damon. Bien dormi?

Je tourne la tête de l'autre coté pour ne pas le voir. Son image m'est insupportable, et sa voix me donnerait presque envie de vomir.

- Bien.. Je prends ça pour un oui. Tu sais Damon.. Tu sais pourquoi tu es ici?

Je soupire, me retourne et fixe soutient son regard.

- Oui  c'est ça. Tu es ici pour tes problèmes psychologiques. Alors laisse moi te soigner.. Ne t'acharne pas, tu ne fais que retarder ton traitement. Au fait, la police veut te parler, mais puisque tu es blessé et faible d'esprit à cause de tes troubles, je lui ai demandé d'attendre que tu ailles mieux. J'espère que ça ne te dérange pas au moins ? Elle voudrait savoir ce qu'il s'est précisément passé hier soir.

Hier soir.. Je réfléchis quelques instants avant de me rappeler..

- Soren, Luan ?! Où sont-ils?!

- Nous réglerons cette question après, détend toi. Oublis cet incident pour le moment.. Je te le demande pour la 58ème fois cette année, raconte moi ton histoire. Ensuite seulement, je te donnerais des nouvelles de tes amis.

- Je veux savoir, maintenant !

- Je ne veux que t'aider Damon, alors fais ce que je te demande.

Pris au piège. Cette fois, il a de quoi me faire parler, alors je n'ai d'autre choix que de lui déballer ma vie, une bonne fois pour toute.

- Je ne me souviens pas de ma famille. Par famille, j'entends mon père et ma mère évidemment. En revanche, je me souviens très bien de mes amis.
J'avais 11 ans quand je suis arrivé à l'orphelinat, amnésique. On ma raconté qu'avant ça, j'avais été recueilli par plusieurs foyers, mais ça n'avait jamais duré plus de deux semaines. Trop instable, les familles d'accueil me rejetaient  toutes, ou bien c'était moi qui fuguais, fallait bien varier les plaisirs. Et donc c'est ainsi que je me suis retrouvé dans le vieux manoir, avec les autres mômes eux aussi sans attache. J'y suis resté trois ans. C'est là que j'ai rencontré Soren. Lui avait été abandonné par ses parents qui étaient des réfugiés politiques. Une longue histoire.. Bref, on était devenu inséparable. A chaque fois qu'on faisait une bêtise, c'était ensemble. A chaque fois qu'on devait être puni, c'était ensemble. Mais un jour, l'orphelinat annonça dans les vieux microphones du bâtiment que tout les enfants devaient plier bagages. L'orphelinat fermait ses portes, faillite.
Ils nous ont alignés dans la cour, le directeur à montré quelques personnes du doigts qui ont du monter dans un bus, on ne les a plus jamais revu. Nous, on a été désigné pour aller dans une nouvelle maison. Une maison de correction, ou un truc du style. Je sais plus trop quel était le nom qu'ils lui avaient donné, mais ce dont je suis sûr, c'est que ce n'était pas une maison comme les autres.
On devait y partager notre chambre avec deux autres personnes. Deux fous. Quand on allait dans le hall, ou bien même à la cantine, la plupart des résidents portaient des blouses.. Des plus jeunes aux plus vieux. On ne savait vraiment pas où on était. Dans les couloirs déambulaient des tas de boiteux, des tas de personnes plus étranges les unes que les autres. Et nous on était là, à attendre de sortir de cet enfer, mais rien ne venait. Alors une nuit on a décidé de partir. S'enfuir et après on verrait.
On l'a fait, mais ça n'a pas été chose facile. Entre la surveillance, les alarmes, et la directrice de l'établissement... D'ailleurs, jamais je n'avais vu quelqu'un d'aussi flippant. Elle avait toujours ce corbeau, accroché à son épaule. Et ce don... C'était la première fois que je faisais face à quelqu'un de ce genre.

- Ce don ? Quel don ? Dites m'en plus.

- .... Ne me coupez pas la parole, si vous voulez que je parle, dis-je sur un ton sec.

En faite, puisqu'il demandait, et que ça avait l'air de beaucoup trop l'intriguer, j'ai omis de préciser qu'elle avait la fâcheuse tendance à manipuler les gens tel de vulgaires marionnettes. Plus qu'un don, je sais aujourd'hui qu'elle aussi avait des pouvoirs. Mais je ne compte pas lui parler de ça.

- Je disais. Elle était flippante. Ou au moins assez flippante pour deux gosses de
14 ans. Quand on a voulu s'échapper, la nuit a peut être duré 3 jours. Ouais c'est bizarre. Mais on a vu tout un tas de choses dans les cachots au sous sol. Des choses qu'on aurait jamais dû voir, inexplicables. Des choses qui marquent à vie, inoubliables. C'est en suivant des rails dans un long couloir noir qu'on a trouvé la sortie. Je pense que c'était par ce tunnel qu'il faisaient sortir les corps mutilés qu'on avait vus. Je suis sûr qu'ils faisaient des expériences sur les patients de la maison.
Ne me demandez pas où c'était, j'en ai aucune idée. Enfin, après on a beaucoup marché. On avait pas remarqué, mais il y avait une petite fille qui nous avait suivi. C'était Luan. Elle venait d'un autre orphelinat que le notre, mais était  arrivée en même temps que nous dans la maison. On était donc trois, perdus dans la forêt noire, sans lune pour nous éclairer. Là aussi on a pu croiser des trucs bizarres. Des corps à moitié dévoré par je ne sais quoi.. On avait l'impression d'être en enfer, vraiment. On a marché.. Marché.. Marché.. Jusqu'à sortir au petit matin de la forêt. Comme on était tout les trois d'accord pour ne pas rester près de cet endroit, on a mendié jusqu'à pouvoir se payer des tickets de train et partir loin. Très loin. En même temps, la Russie c'est quand même super grand, alors ça n'a pas été super compliqué.
On s'est retrouvé dans une petite ville à tataouine les bains, paumés au milieu de rien. On y a vécu tranquille pendant... Peut être 3 ans... On avait pas trop la notion de temps. On s'était installé dans une vieille maison abandonnée, en ruine. C'est là que j'ai développé mon don pour le vol.

- Ce n'est pas un don, voler. De plus, tu souffres de cleptomanie, alors je me dis, c'était pour subvenir à leur besoins que tu as développé cette pathologie, je me trompe?

- .. Non. On avait besoin de se nourrir, alors voila. Quand j'ai réussi à voler assez de bijoux ou objets de valeurs que je revendais tout les dimanches sur un marché noir, j'ai pu nous payer le voyage et un petit studio ici.

- Oh je vois. Et c'est là que je t'ai trouvé.

- Ouais, on peut dire ça.

- Bien.. Tu continus?

- J'ai finis.

- D'accord... Je vais consigner tout cela dans ton carnet. Je te dis à la prochaine Damon, et merci d'avoir coopéré.

- Hey! Tu m'as pas dis ou étaient Soren et Luan ?!

- Oh oui... Ils sont mort.

-Il quitte la pièce-

Ça fait 5 ans maintenant. J'ai jamais pu digérer.
L'homme est entré dans la salle. Sa blouse blanche laisse à supposer qu'il s'agit d'un psychiatre. La profession marquée au dessus de son nom aussi. Et accessoirement le fait que depuis maintenant X années il me suit pour essayer de m'enlever mon "défaut". Et comme à chaque fois, à chaque séance il commence par :

- Alors Damon ? Aujourd'hui, accepteras-tu que c'est parce que tes amis et toi même étiez dans le besoin que tu es aujourd'hui cleptomane?

C'est ma dernière séance aujourd'hui. J'ai purgé ma peine, enfin. J'ai juste à lui dire que tout va bien, et je pourrais surement m'en aller. Je suis resté, à mon goût, trop longtemps enfermé. Je fais tout pour que ça ait l'air le plus naturel possible, et pour la première fois, je réponds à sa question.

- Oui.

- Je vois, c'est bien. Très bien.  Il semblerait que tu ailles vraiment mieux.. Tout tes autres problèmes ont déjà été réglés.. Alors...
Si je vais mieux? J'ai toujours été bien. Je suis juste différent, mais ça il l'ignore. Je ne lui ai jamais parlé de mon don par exemple. La nécromancie. Je ne lui ai jamais dit qu'en m'en servant, j'avais causé la mort de bon nombres de personnes. Je ne lui ai jamais rien dit sur moi, car il n'est pas capable de connaitre la vérité, personne ne l'est. Alors personne ne saura jamais qui je suis, ni ce que j'ai enduré. Je sais que demain je serais libre, et j'adore ça. On me relâche dans une ville pas très loin, de l'autre coté de l'eau, du nom de  Sygridh.


In real life
Mon pseudonyme fréquent est le même que sur l'autre fiche~, j'ai aussi le même age et j'aime les même choses xD. J'ai connu le forum je ne sais plus quand et j'apprécie .... Hm... . Le code est Ah nooooooon! Je viens déjà de tout relire pour le trouver pour Owen, je sais qu'il était à la fin mais je veux plus le chercher ;; .

Racontage de vie, allez-y o/





Dernière édition par Lou Kelen le Mer 11 Juin - 8:20, édité 2 fois (Raison : Corrigée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

† :. Damon Estheim .: †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Purification ! ( Damon vs Oneiros )
» Hope Estheim
» Damon et Elena
» Damon Salvatore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sygridh : New Battle :: Personnage :: ✐ Présentation des personnages :: √ Fiches approuvées-