AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Haxiel, une Reine spéciale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 16/06/2014
Messages : 108
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: Haxiel, une Reine spéciale.   Lun 16 Juin - 0:49


✖ Haxiel de l'Umbra ✖


Identité
Nom(s) : De L'Umbra
Prénom(s) : Haxiel

✖ Né dans le Palais de l'Umbra, dans les Enfers, il y a 166 ans.

Sexualité : Inconnu mais c'est un jeune homme, je vous jure ô/

Raison(s) de vivre : connaître le monde qui l'entoure et trouver un moyen de sauver Lucifer de ses brûlures ô/

Code:
Fuuchouin Kazuki, Get Backers || Haxiel de l'Umbra
Divers
Particularités familiales : En général, tous les De L'Umbra ont les cheveux foncés, voire bruns ou noirs mais Haxiel est vraiment l'exception à la règle. Il n'a aucun trait semblable aux membres de sa famille et cela est très perturbant.

Race : Sorcier de l'Umbra de sang royal
Nan mais ne vous braquez pas maintenant, c'est un homme, c'est certain. Mais il a été contraint de prendre le titre de "Reine" pour suivre la génération des titres féminins.

Don : Marionnettiste
Haxiel est capable de faire dire ce qu'il veut ou de faire agir quelqu'un à sa guise. Il contrôle les gens d'un seul petit regard et les manipule comme de simples pantins. Le problème qu'il a avec ce don c'est qu'il ne le contrôle absolument pas et qu'il peut se déclencher à tout moment. Comme il n'a pas l'habitude de sortir de son Palais, il n'est donc pas rodé à côtoyer des gens tous les jours. Un autre problème aussi. Personne ne se souvient de ce qu'il a fait ou dit lorsqu'il est manipulé.

Arme : Un coupe-papier
http://xavierfroissart.com/img/coupe-papier-monaco_p.jpg
C'est un coupe papier banal, rien de bien extraordinaire mais il est aussi coupant qu'une lame très bien aiguisée. Sa couleur est d'or et quelques traits sont sculptés dans le métal, visibles à l’œil nu.

Situation familiale
Lantha : Grand mère maternelle, ancienne Reine Mère, remplacée dés à présent par sa fille, elle a tout fait pour obtenir une petite fille en deuxième enfant mais a échoué. Elle a tenté d'assassiner le dernier né et s'est faite emprisonnée pour avoir commis ce crime.
Kaili : actuelle Reine Mère, ancienne Reine de L'Umbra, mère de Haxiel, elle a tout fait pour l'éduquer comme une jeune femme délicate, même si pour elle, cela a été difficile. Cependant, elle n'eut pas le choix que de mentir à son peuple sur son sexe, puisqu'elle n'aurait en aucun cas voulu qu'on le lui enlève. Elle a elle-même pris la décision d'enfermer sa propre mère, incapable de lui pardonner le crime qu'elle tentait de commettre.
Kraven : actuel mari de la Reine Mère, père de Haxiel, il est aussi bon et fidèle que sa femme. Très attaché à sa famille.
Sean : Prince de l'Umbra, frère d'Haxiel, il est à ses côté son plus grand conseiller militaire et politique. Il gère les affaires depuis les Enfers, ayant décidé de laisser son petit frère s'épanouir à l'extérieur, car il sait qu'il en a grand besoin.

Code:
[color=#]Marionnettiste || Haxiel de l'Umbra (pris une fois)[/color]
Code:
Coupe Papier || Haxiel de l'Umbra

Forme

✖ De quoi a-t-elle l'air ?
La forme de Haxiel ressemble à un chat de couleur crème, aux quelques traits noirs. Ses yeux sont rouges, avec la pupille noire verticale habituelle mais sa forme a deux queues. Elles ne sont pas très utiles mais c'est tout de même adorable.

Sa maîtrise de transformation lui permet de passer à un stade plus évoluer et de prendre l'apparence d'un tigre à dents de sabre, gardant les mêmes couleurs. Sa forme de deuxième stade est tout de même jolie, je vous assure !

✖ Quelles sont les aptitudes que vous avez en plus ?
Le fait d'être mignon ?

Haxiel est plus rapide, plus agile, possédant les capacités d'un félin dans la nuit ou dans le jour, de loin ou de près.

✖ Et le contrôle que vous avez sur elle ?
Pas le total contrôle mais il peut le faire quand il le veut, de temps en temps. Mais cela peut très bien arriver sans qu'il ne le voit venir.

Code:
Kirara, Inuyasha || Haxiel de l'Umbra



Physique
✖ Taille : 1m67
✖ Poids : 58kg
✖ Couleur de peau : laiteuse
✖ Couleur des cheveux : chocolatée
✖ Couleur des yeux : noisette
✖ Style vestimentaire : Il porte souvent des vêtements larges, qui cachent le fait qu'il est mince et très efféminé.
✖ En plus ? Ses cheveux sont d'une longueur ... Ö

Haxiel possède absolument tous les traits d'une jeune femme. Pour mieux comprendre, il faut le découvrir dans ses moindres détails.

Admirons la douceur de sa peau et sa couleur anormalement laiteuse. Douce, oui, très fragile également. Elle marque facilement, beaucoup trop même. S'il se griffe accidentellement ? Il aura la trace d'une entaille d'un tigre. S'il se cogne très légèrement le haut de la cuisse ? On croira qu'il est battu par sa famille. Il n'y a que lorsque Haxiel n'est plus humain que les coups n'ont aucun impact sur lui. En résumé, il ne faudra pas s'étonner s'il a des marques violacées sur les bras, les jambes, ou parfois un peu partout en fait.

Fantasmons sur son allure, sa démarche, sa corpulence de femme. De petits os et des muscles très fins, dont l'expression « il n'a que la peau sur les os » prend tout son sens. On pensera cela à chaque fois qu'on le verra. Haxiel est fragile et ce n'est pas qu'une impression, d'autant plus avec les nombreux bleus ou griffures qui peuvent être visibles. Il n'a aucune forme. S'il était réellement une femme, il n'aurait même pas de poitrine et en général, on ne voit en lui qu'une gamine de primaire ou de collège. Il aimerait crier haut et fort que c'est un homme et que, oui, effectivement, il ressemble fortement à une femme mais il a bien ce qu'il faut dans le pantalon. Il est maigre, bien qu'il n'ait pas du tout l'air de quelqu'un malade, il n'a pas les os saillants, il est juste proportionné comme il le faut pour sa petite personne.

Profitons du touché de ses longs cheveux soyeux. Haxiel en prend soin, vraiment beaucoup. Il n'a pas le choix, on l'a habitué ainsi mais il semble également porter un grand intérêt pour sa fine masse capillaire. Il passera d'ailleurs des heures à les shampouine, les soigner, les brosser puis les coiffer. Il est d'ailleurs très pointilleux sur le coiffage car une seule bosse, et il recommence tout. Imaginons le temps que cela lui prend. Peut-être que vous pourrez être fasciné par la couleur de ses cheveux. Ils sont châtains mais pas seulement. Enfin, en regardant, on ne peut pas dire « ce sont de simples cheveux chatains » non, on essaiera toujours de donner une couleur particulière pouvant définir parfaitement cette onctueuse vue. Imaginons la couleur du chocolat au lait fondu au fond d'un verre de cristal blanc. Cela donne une texture et une teinte incroyable. Et bien, c'est exactement la même que celle des cheveux de Haxiel.

Noyons nous dans ses prunelles d'automne. Surnaturelle. C'est le mot que l'on pourrait donner à la couleur de ses yeux. Comment décrire le sentiment que l'on ressent lorsque l'on plonge dans son regard ? On y voit de la douceur mais également beaucoup de craintes. Pour quelqu'un qui débarque à Sygridh, dans le monde extérieur pour la première fois, il n'y a rien de bien étonnant avec cette lueur bleue parfois visible dans ses orbes noisette.

Passons notre langue sur ses lèvres charnues et tentantes. Plaisanterie ou non, on sait bien que nous avons beaucoup de pensées obscènes, rien qu'en observant ses lèvres. On ne nous en voudra pas car il est vrai qu'avec ses fins croissants de chair rosé, ça donne des idées.
Mental
✖ Quelques défauts : naïf, facilement distrait, curieux, maladroit, rusé, impatient
✖ Quelques qualités : appliqué, chaleureux, timide, calme, souriant, accueillant, expressif, rusé, respectueux, obéissant, discret


Parlons un peu de sa façon d'être, de réagir, de lui tout simplement. Tout d'abord, son rôle de « Reine » l'oblige à être très appliqué, en effet, garder son identité secrète n'a rien de facile, même s'il l'a fait des dizaines de fois auparavant. On dira de Haxiel qu'il est chaleureux, il ne refuse aucune personne avec lui. Il sera timide au premier abord mais il ne vous rejettera jamais, sauf s'il se sent en danger. Et encore, sa naïveté le tuera, c'est certain. Il est comme un enfant sur un nouveau terrain de jeu : calme, souvent souriant, accueillant et facilement distrait, par n'importe quoi, ce qui fait de lui une personne très curieuse, qui se fourre toujours dans des situations difficiles. C'est un personnage très communicatif. Oui, quand il rit, on rit aussi, quand il pleure on se sent mal aussi, quand il est de mauvaise humeur, c'est contagieux, et quand il boude, on ne peut que rarement lui résister.

Parlons de sa maladresse, oui, il est possible qu'il tombe tout seul, juste parce que ses pieds se seront malencontreusement emmêlés. Il est encore tout à fait probable qu'en voulant s'appuyer contre un mur, il le rate, et tombe au sol, ou glisse sur un chiffon qu'il aura vu la seconde avant. Et si on se moque de lui, il se sentira gêné mais ne vous en voudra pas pour autant. Après tout, on lui a apprit à pardonner les défauts des autres. Rusé comme un renard, mais respectueux et obéissant, il a tout le comportement d'une adolescente parfaite.

Il ne le montrera certainement pas, mais quand il veut quelque chose d'attendu, il sera très … Impatient. Son visage n'affichera rien d'autre qu'un sourire ou un calme plat, et pourtant, il aura sans doutes envie de piétiner. Malgré tout cela, il reste quelqu'un de discret, qui ne se fait remarquer que par son physique et non son comportement. Un manquement de sa part serait égale à un gros sermon de la part de ses parents et certainement l'interdiction de remonter à la surface pendant un petit moment. Alors il se tient à carreaux. Comme il l'a toujours fait jusqu'à présent. Pendant 70 ans.
Histoire


Les traditions des De L'Umbra. Une déception.

Depuis des générations, les Reines De L'Umbra donnent généralement naissance à deux enfants. C'est une tradition respectée depuis bien des âges et l'histoire de la Royauté ne semble pas faillir à ses « obligations ». La nature veut aussi que le premier enfant né soit une fille, de cette façon, elle peut monter sur le trône bien plus rapidement que le deuxième enfant, si celui-là devait être une fille. La Reine de l'Umbra, en cette génération plus que mouvementée, accoucha d'abord d'un garçon. Jeune, belle et gracieuse, le temps ne s'écoulait que trop lentement pour elle et la vieillesse ne semblait pas s'emparer de cette belle Sorcière. Le premier enfant n'était pas considéré comme un échec, puisque son ventre avait gonflé bien jeune. Bien sûr, Lantha, la mère de cette Reine ne l'avait pas vu d'un aussi bon œil, une Reine, du sang de la Royauté, sa propre chair, faire une telle erreur aussi jeune n'avait pas été avalé si facilement pour la Reine Mère. Et lorsque l'on put s'apercevoir qu'un deuxième enfant allait naître, elle n'hésita pas à mettre tout en œuvre afin que le nouveau né soit une fille. Il le fallait, aucune erreur n'était possible.

Cliché ou non, les Sorciers sont de grands créateurs de potions en tous genres et ce jour-là, la Reine Mère en créa une, qui avait pour but de donner naissance à une fille, tellement magnifique, que tout le monde voudrait l'épouser. Elle aurait une charisme attirant, une chevelure soyeuse, des yeux naïfs, un corps mince, une peau douce et une aura tellement féminine que personne ne pourra y résister. Pour avoir une petite fille, elle était vraiment prête à tout. Si son plan échouait, ils n'auraient d'autres choix que de cacher sa naissance et l'envoyer dans une autre famille. Pour que la Reine puisse donner à nouveau une naissance. Cependant, elle était persuadée que son plan fonctionnerait à merveilles.

Un 30 octobre, l'enfant naquit avec le sexe masculin entre les jambes. Imaginez un peu la tête de la Grand Mère, euh de la Reine Mère. Elle fut totalement sous le choc, sa vieillesse lui aurait-elle joué des tours ? Aurait-elle perdu la main ? Cela ne faisait aucun doute, puisque l'enfant était bel et bien un garçon. Il n'y avait que cette vieille femme accrochée aux traditions qui en fut traumatisée, les parents et le frère du petit étaient tous, très heureux. Ils accueillaient enfin un quatrième membre dans la famille.

Inconsciemment, Lantha se mit à détester son deuxième petit fils et se promit de ne pas le laisser grandir parmi la Royauté. Elle le considéra comme une honte et un affront personnel, se perdant dans la folie et la paranoïa. Un enfant ne se commande pas sur mesure.


La Royauté chamboulée. Une famille parfaite.

C'est dans le château de la Royauté des Sorciers que Haxiel grandissait et s'épanouissait comme un petit poisson dans l'eau. Ou plutôt comme un petit Diable en Enfers. Autant dire que plus il prenait de l'âge, moins il ne ressemblait à un garçon. Autant ses traits physiques que ses gestes, rien n'inspirait la moindre trace de masculinité. Ses cheveux poussaient bien plus vite que la normale, il avait une peau douce, des yeux magiques, une délicatesse et un charisme … Ce qui tâche le tableau de ce petit enfant magnifique ? Son comportement. En effet, Haxiel, de son prénom, était une véritable peste. Non pas avec ses parents ou son frère, non, il s'amusait plutôt à utiliser maladroitement son don, fraîchement découvert grâce à son frangin, sur le personnel de la demeure. Sa forme démoniaque, ressemblant très fortement à un chaton gentillet, n'était qu'en fait, le reflet malin et coquin de sa personnalité.

Ses parents ne pouvaient s'empêcher de le disputer à chaque bêtise, pour finalement en rire et s'excuser rapidement auprès des domestiques. Que pouvaient-ils lui dire ? Il n'était qu'un enfant, en pleine découverte et il était tout de même poli et éduqué, alors il fallait bien qu'il s'amuse. Sean et Haxiel étaient réellement proches. Haxiel se plaisait à l'écouter raconter des histoires sur ses aventures, ses découvertes ou encore ses essais à la sorcellerie, mais surtout, il aimait les douces caresses que son grand frère lui faisait dans les cheveux, le soir avant de s'endormir. Encore un petit détail que l'on pourrait aisément rapproché au comportement d'un chat. Des caresses et le tour est joué.

Mais tout ne fut pas aussi rose. Haxiel atteignait rapidement ses 10 ans et Lantha ne pouvait supporter une journée de plus que cet enfant vive dans les murs de la demeure royale. Elle décida alors d'avoir une discussion sérieuse avec sa fille et son mari, ainsi qu'avec son premier petit fils pour déterminer du sort du dernier. Autant essayé d'arracher un œuf à un dragon, la réponse était catégorique : ils ne lâcheraient jamais Haxiel, même s'il était de sexe masculin. Un compromis a quand même du être fait : ils devaient tous cacher le fait qu'il était un garçon et l'éduquer pour qu'il prenne à son tour la place de la prochaine Reine De L'Umbra. Lantha n'eut pas la solution rêvée mais se jura de lui mener la vie la plus dure qu'il puisse exister. Et c'est à partir de ce jour, un 10 septembre, que les malheurs de Haxiel commencèrent à s'enchaîner.


Une éducation compliquée. La mort frôlée.

Quelques mois durant, Haxiel put vivre sa petite vie, avoir une éducation scolaire comme presque tous les enfants. Pour dire vrai, il n'avait pas le droit de sortir des murs du Royaume, et c'est à peine s'il pouvait s'approcher des fenêtres la journée. Il était condamné, mais il n'y fit pas vraiment attention jusqu'à ses 15 ans, l'année qui allait changer sa vie et sa vision des choses. On lui expliqua les traditions, les naissances, la discussion avec la Reine Mère et le compromis qu'ils avaient du mettre en place afin qu'il ne soit pas exclu de la famille. Âgé de 15 pommes, il reçu le temps de réfléchir pendant quelques semaines, le temps de comprendre la situation. SA situation. Il en voulut pendant plusieurs années à ses parents, de lui avoir infligé cela, il était rancunier, renfermé, il ne parlait plus, pas même pour répondre aux questions de ses professeurs particuliers. Il avait décidé, têtu comme il était, de ne plus sortir un seul mot. Il évitait ses parents, ne jetait plus un seul regard sur son frère et il s'en prenait aux domestiques. Il était devenu mauvais, et ce n'était pas pour déplaire à la Reine Mère, qui, tapit dans l'ombre, espérait qu'il fasse de plus grandes erreurs afin qu'un autre jugement soit prononcé. La difficulté de ses cours augmenta considérablement en seulement quelques jours et Haxiel se vit obligé de poser des questions, de tenter de comprendre. Plus il parlait, plus il se dégoûtait. Comme supporter une voix aussi féminine ?

Chez son frère, il avait déjà remarqué qu'il avait une boule dans la gorge, et il avait aussi entendu dire que c'était cette chose qui lui permettait d'avoir une voix grave, une résonance d'homme. Haxiel, chaque matin, chaque soir, se regardait dans le miroir et touchait le même endroit afin d'essayer de sentir cette petite chose qui aurait fait son bonheur. Il était âgé de 18 ans et les cours qu'on lui donnait devenait de plus en plus stricts et autoritaires. Bizarrement, sa Grand Mère maternelle ne bougeait pas plus que d'ordinaire et cela ne semblait pas plaire à la Reine de l'Umbra qui savait que bientôt, quelque chose allait se produire. Mais elle n'en imaginait pas l'ampleur. Haxiel apprenait à lire et à écrire le langage des humains. Lui qui avait toujours pensé qu'il n'existait pas d'autres langues que celles des Démons et des Sorciers, voilà qu'il était contraint d'apprendre une troisième langue, bien plus difficile, nommée l'anglais. Il était dit que c'était la langue la plus parlée et connue de tous les pays de la planète Terre, aussi dite la Surface pour les habitants des Enfers. On lui communiqua tout ce qu'il devait savoir sur l'existence de ces mortels, leur façon de vivre, de se comporter, et leur ignorance à propos des surnaturels. Il ne comprit pas pourquoi il fallait se cacher de ces êtres inférieurs, mais à cette époque, il ne fallait pas lui en vouloir, il avait la folie des grandeurs. Il savait que les parents avaient besoin de lui pour devenir la nouvelle Reine, maintenant que le peuple savait qu'une fille était née. Une fille, oui, avec de drôles de choses entre les jambes. On l'avait même obligé à faire pipi comme une fille, assis, sagement sur les toilettes. Il en voulait à tout le monde, et les domestiques étaient les premiers à en pâtir. Plus le temps passait et mieux il maîtrisait son pouvoir, créant ainsi une ambiance de chaos dans toute la demeure. Ses parents n'intervenaient pas encore, tentant de comprendre les plans sombres de la Reine Mère.

Il devait s'agir d'une simple visite de courtoisie. Il était temps pour la plus vieille de passer à l'attaque mais elle ne le ferait pas sans intelligence. Elle interrompit un cours d'entraînement physique de son dernier petit fils et Haxiel n'en fut pas des plus enchantés. Il affectionnait particulièrement cette « matière » puisqu'il se trouvait plutôt doué et svelte, ce qui lui permettait une liberté de mouvements très fluides, assez légers et précis. C'était bien les seules fois où il appréciait ce corps féminin. Dans l'immense salle d'entraînement, le professeur leur laissa un moment d'intimité, en précisant qu'il ne le ferait pas longtemps car sur ordre de la Reine, personne ne devait intervenir pendant le cours. Haxiel prit place sur le sol avec grâce alors qu'il aurait voulu tout le contraire et d'une voix insolente, il lui demanda de ne pas tourner autour du pot, qu'il avait autre chose à faire. Autant dire que la réaction de la Reine Mère se vit sur son visage, mais Haxiel s'en fichait, il n'était pas là pour plaire, il n'existait que pour occuper une place sur un trône qu'il ne voulait même pas. Un silence lourd et pesant planait dans la grande pièce. Quelques pas en arrière, tel un chat sauvage sur la défensive, Haxiel darda la vieille du regard. Elle venait de tenter de rentrer dans sa tête, et il avait apprit à se méfier des gens avec de tels pouvoirs. Et ses entraînements pour les repousser semblait porter ses fruits. Il n'était pas super puissant, mais avait les bases. Sur le point de contre-attaquer, son ancêtre se mit à rire en le défiant. S'il parvenait à créer une barrière assez puissante de telle façon à ce qu'elle ne puisse pas l'atteindre, elle partirait, dans le cas contraire … C'était la mort assurée, mais elle n'en dit rien. Rebelle et fougueux de jeunesse, il se concentra afin de dévier la magie puissante de son grand parent.

Pauvre enfant, allongé sur le sol, crispé, les yeux exorbités, il souffrait. La douleur n'était pas descriptible mais son cerveau ne semblait plus fonctionner correctement. Il avait l'impression que son cœur était monté dedans, que les pulsations étaient comme des coups de marteau violents donnés sur son crâne. Il n'en pouvait plus, du sang coulait déjà de sa bouche, de son nez, de ses yeux ainsi que de ses oreilles. Il sentait qu'il ne parviendrait pas à lutter plus longtemps et il se laissa tenter par la faucheuse qui lui tendait les bras. Puis soudain une voix, familière, particulière, il ne l'avait pas entendue depuis tellement d'années qu'il fut surpris à l'apprécier. Son frère, son valeureux chevalier, qui lui manquait terriblement sans qu'il ne l'avoue vraiment. Il était venu pour lui, pour le sauver et c'était tout ce qui comptait. La suite, il ne l'a connue qu'après 24 heures de sommeil lourd et profond, lorsqu'il reprit connaissance, plus vivant que jamais. À son réveil, son frère veillait sur lui, ou du moins, il devait le faire car il était maintenant endormi à son chevet et ses parents s'étaient tout simplement assoupis sur le canapé de la même pièce. Cela ressemblait fortement à sa chambre, et il fut heureux d'être dans un endroit familier. Puis se souvenant des événements passés, il regarda son frère, avec des yeux bienveillants et doux.

On peut dire que ce jour sera marqué d'une pierre brûlante, car Haxiel était tout à fait méconnaissable. Il avait compris les raisons de ce compromis. Ses parents avaient voulu le garder auprès d'eux jusqu'à là fin et préféré sacrifier son véritable sexe plutôt que leur famille. Toute rancune envers eux disparut comme une mauvaise tâche sur un bout de verre et tout devint à nouveau très clair. Dans les cours pour devenir la future Reine parfaite, il s'appliquait et il trouva cela plus simple que d'ordinaire. Il ne luttait plus contre ses manières féminines de naissance, il les laissait s'épanouir et il ne fut pas difficile pour lui de devenir une jeune femme parfaite.


Une rencontre importante. Le Roi des Enfers en personne.

Il avait tout d'une fleur parfaite mais il n'en était pas moins curieux et maladroit. Comme chaque nuit, il regardait pensivement la ciel sombre parsemé de nuages aux couleurs orangées. Les nuits des Enfers sont bien différentes de celles de la Surface. Le ciel ne change jamais, mis à part la luminosité, comme si le Roi des Enfers soufflait sur les bougies et que la pièce devenait un peu plus sombre que d'ordinaire. Et lorsque le matin se lève, ce sont les chaleurs qui nous informent qu'il est l'heure de se lever. Chaleurs certainement insupportables pour les humains de ce qu'il avait apprit, mais agréable pour tous les habitants des Enfers. Tout n'est pas que chaos ici, des corps morts ne tombent pas du ciel comme on pourrait le faire croire aux humains, non, c'est normal. Épuisé par sa journée de cours qui n'avait été composé que d'entrainements psychiques et physiques, il s'endormit sur le rebord de sa fenêtre mais, on ne sait toujours comment, il tomba du haut de deux étages. Il retomba, tel un chat, sur ses 4 pattes. Il était dans les jardins de la demeure et il les connaissait par cœur. Il lui était déjà arrivé de faire des balades nocturnes dans les jardins mais jamais il n'était tombé. Heureusement qu'il n'était pas humain. Oui, il lui arrivait souvent de se comparer à ces choses fragiles, en imaginant ce qui aurait pu bien leur arriver dans telle ou telle situation.

Il se mordit la lèvre en regardant le mur qui se tenait non loin de lui. Et la curiosité le piqua, le démangea, comme une morsure d'araignée fraîchement faite. Il tenta de raisonner son cerveau qui ne demandait qu'à partir en exploration puis d'un saut agile, il fit le mur. Il se retrouva alors de l'autre côté et il marcha, fièrement au départ. Mais d'étranges créatures hantaient les rues et il commençait à ne plus afficher un air agréable comme précédemment. Il se mit à courir comme un idiot, content d'être libre, effrayé d'être dehors. Dans sa course folle, d'imbécile heureux, il se prit un mur. Non pas un mur, un Démon, de plein fouet. Ses fesses touchèrent le sol et en se frottant le derrière, il leva les yeux sur la masse musculaire qu'il venait de se prendre en pleine face. Impressionnant, effrayant, un air super confiant, autant dire que Haxiel se sentit petit. Il n'était déjà pas beaucoup grand mais alors là, ça dépassait ce qu'il avait pu voir. Il cligna plusieurs fois des yeux pour tenter de dissimuler ses doutes mais non, c'était bien réel, l'armoire à glace se trouvait bien devant lui, le scrutant comme une pierre sur son passage. À ses côtés, un chien, un gardien pour être plus précis et il ne semblait pas spécialement accueillant. Quoi de plus normal quand on vient de rentrer dans le corps de son maître ?

Haxiel ne put s'empêcher de penser au visage de l'agressé. Il l'avait déjà vu, restait à savoir s'il était déjà venu dans les lieux de la Royauté. Il partit dans ses pensées jusqu'à ce qu'il entende la voix du costaud.

- « _ Faites un peu plus attention, cela vous perdra un jour ou l'autre. »

En vérité, il ne pouvait pas être plus paumé. Il se trouvait face à un géant avec un chien à trois têtes à ses pieds, et Haxiel se sentait vraiment minuscule, sans vouloir se répéter. Une main s'était également posée sur sa tête et il sentit une sentiment chaleureux le parcourir. Qu'était-ce dont là ? Le même ressenti qu'avec son frère. Prenant le temps de se lever, de s'épousseter, il regarda la victime de sa propre maladresse, il s'inclina et avant de prononcer un seul mot, il se souvint du visage du Roi des Enfers, pour l'avoir déjà rencontré dans le Journal Infernal. L'anxiété prit part de son esprit et il ne sut vraiment quoi dire.

« _ Pardonnez moi Monsieur euh … Lucifer euh … Majesté ? »

Une pointe d'interrogation à la fin de sa phrase, même si c'en était pas vraiment une. Il ne l'avait jamais rencontré en personne et il ne l'avait pas imaginé aussi puissant, imposant et confiant. Bien sûr qu'il devait l'être, il avait tout de même … Presque 600 années derrière lui. Ce détail ne fit que renforcer le sentiment d'infériorité du petit Haxiel.

« _ Encore faudrait-il que je connaisse votre prénom pour vous pardonner, demoiselle. »

Demoiselle. Décidemment, l'effet désiré était efficace. Haxiel était capable de tromper n'importe qui, même le Grand Chef Suprême. Le jeune se présenta donc convenablement, mais il ne savait pas comment commencer. Dire son nom et son prénom serait une bonne chose dans un premier temps.

« _ Veuillez m'excuser. Je me nomme Haxiel De L'Umbra, descendant-e de Kaili et Kraven De L'Umbra. »

S'il n'avait pas fait attention, il aurait oublié le « e » qui l'aurait trahit et il ne savait pas si ce Dieu, ô combien puissant et important, était au courant du compromis. Il se contenta de sourire, comme à son habitude et comme le ferait une future Reine devant le grand manitou. Son visage s'était reculé, par réflex, lorsqu'il remarqua la petite réaction de Lucifer. Un haussement de sourcil. Sa phrase, ou du moins, sa présentation, était-elle aussi étrange que cela ?

« _ Si vous êtes la fille de Kaili, vous êtes la future Reine de l'Umbra. … N'est-ce pas ? En ce cas, que faites-vous hors du Palais de l'Umbra, demoiselle ? »

Il était dans une situation dangereuse. Il craignait fortement les représailles, mais en y repensant, il n'avait pas fait exprès de tomber de sa fenêtre. Et sa curiosité l'avait poussé à sauter au dessus des murs et explorer les rues de la ville. Les nouveautés de l'extérieur. Ça ne s'était pas déroulé comme il l'avait imaginé car c'était plutôt effrayant. La réaction, minime il fallait l'avouer, du Roi des Enfers était justifiée. Il avait touché le point indiscutable, et il devait pertinemment savoir qu'il n'avait en aucun cas le droit de sortir. Surtout vu son jeune âge.

« _  Non... Vous ne seriez pas... le deuxième enfant... de Kaili ? »

Haxiel ouvrit de grands yeux. Mon Dieu, devait-il comprendre que le Roi lui-même était dans la confidence ? Un petit pas en arrière, Haxiel sentit l'embarras monter à ses joues et il baissa les yeux. Il avait bien envie de se transformer en petite souris ou avoir le pouvoir de se rendre insivisible. Une force entoura son poignet et le tira dans quelques ruelles sombres. Haxiel paniqua mais ne pipa mot. Une fois en liberté, il garda les yeux rivés sur le sol. Pour être exact, il fixait avec attention le beau bleu qui prenait le tour de son poignet fin. Il marquait effectivement trop facilement, mais ce n'était pas la première fois qu'il s'en rendait compte. Il le savait déjà. Il leva les yeux vers la victime de sa course folle, tel un animal sauvage devant son pire prédateur.

« _ Je suis bien le deuxième enfant de Kaili. Le deuxième fils. »

Ces trois derniers mots avaient été prononcés tout bas, de façon à ce qu'il s'imagine que personne ne l'avait entendu.


Le passage à l'âge adulte. Un couronnement précipité.
.La longue préparation.

L'âge adulte, chez les Sorciers, c'est passé la centaine d'années. Mais en général, la maturité minimum pour un couronnement est de 150 ans. Les choses se sont précipitées lorsque la Reine, Kaili, fut prise d'une terrible fièvre. Haxiel en fut personnellement touché puisqu'il s'agissait tout simplement de sa mère et qu'il était particulièrement proche d'elle. Il l'avait prise comme modèle après la tentative de meurtre sur lui, sa vision des choses n'avait plus du tout été la même. Il avait un immense respect pour cette femme au grand pouvoir. Son frère était son idéal masculin, sans qu'il ne s'en rende vraiment compte mais il avait une place toute chaude dans son cœur et il n'était pas prêt de s'enfuir. Il voulait le garder près de lui, à n'importe quel prix. La Reine courrait un grand danger et aussi triste et cruel que cela puisse paraître, il fallait que la future Reine prenne le trône afin que ce dernier ne se retrouve pas vide une seule minute. Ils organisèrent donc le couronnement de Haxiel lorsqu'il atteint 110 ans. Des invitations furent envoyées, et le jour de son anniversaire, le 30 octobre, les portes de la demeure s'ouvrirent. C'était la toute première fois qu'il voyait les gens de l'extérieur et il en était tout excité, comme un enfant prêt à recevoir son cadeau. D'ailleurs, ce soir là, il en reçut tellement que le lendemain, il ne savait qu'en faire, manquant terriblement de place dans sa propre chambre.

La journée commença alors avec des essayages. Il lui fallait une robe car avoir une telle taille de guêpe était un véritable défi pour les domestiques. Soit les robes étaient trop longues, soit trop larges … La catastrophe, un vrai calvaire pour Haxiel qui n'avait qu'une hâte : être au lendemain. Mais à son goût, la soirée vint trop vite et il était dans un état de stress indescriptible. Coiffé, maquillé, vêtu, chaussé, il n'avait pas eu le temps de voir les heures passer. Comme une femme sur le point de se marier, il tournait en rond dans sa chambre, vêtu de sa robe simplement jolie. Quelques minutes plus tard, il était assit sur le trône, le fameux siège qui allait lui appartenir d'ici peu et il patienta, jusqu'à ce que les premiers invités prennent place, des paquets entre les bras. Malheureusement pour eux, ils allaient devoir attendre que le couronnement soit terminé, ensuite ils viendront tous le voir en pensant que c'est une jeune fleur fraîche et offriront les biens apportés. Haxiel avait les yeux rivés sur les portes d'entrée, en attendant seulement de voir le Roi des Enfers, son deuxième frère, son protecteur. Il l'avait sauvé une fois et en se fréquentant le même jour des mois suivants cette rencontre, ils étaient devenus assez proches.

Haxiel ne doutait pas une seconde qu'il allait venir, puisqu'il était l'invité le plus important de la soirée, après Haxiel évidemment puisqu'ils étaient tous là pour lui. Puis l'impressionnante masse musculaire se fit annoncer par une des personnes qui l'accompagnait. Le jeune Sorcier leva ses fesses afin de présenter son respect à ce Démon de première classe. Il n'était pas comme les autres, le charisme était son parfum. Le silence le plus complet prit place dans la salle de réception et tous, sans exception, s'inclinèrent sur son passage. Haxiel avait envie de lui faire signe, mais il devait faire preuve de calme dans ce genre de situation. Personne ne devait savoir qu'ils se connaissaient déjà. Ils devaient agir comme de parfaits inconnus, peu importe les circonstances. Aucune gaffe ne devait être faite, cela pourrait être un signe de leur trahison.


.La cérémonie stressante.

Avant de commencer la cérémonie, les gens discutaient mais Haxiel s'était éclipsé pour faire un tour dans les toilettes. Il se sentait soulagé du fait que Lucifer sache son véritable sexe. C'était un poids de moins à supporter et des paroles mensongères économisées. Il se regardait dans le miroir des WC mis à disposition du public présent ce soir-là, et il fut tellement pris dans sa contemplation qu'il eut un frisson lorsqu'il sentit une main chaude dans ses cheveux. Un regard dans la glace et il sut de suite qui était l'auteur de cette marque d'affection. Il se mit face à lui, ferma la porte principale et accourut dans les bras de son Lucifer. Plus il vieillissait et moins il voyait son grand frère, et pour cette simple raison, il avait tout reporté sur le Roi des Enfers. Ils n'eurent pas vraiment besoin de parler pour que le plus vieux sache que son protégé était anxieux et effrayé de prendre le trône aussi vite. Aucune parole, et pourtant l'atmosphère portait les doutes de Haxiel. Arriverait-il à diriger La Royauté De L'Umbra ? Il avait peur, vraiment peur. Une caresse sur la tête, un sourire angélique et Haxiel se sentait plus courageux. Il sortit des WC afin que le couronnement puisse enfin débuter.

Au premier rang, son père, son frère, des cousins, des cousines, des oncles, des tantes et Lucifer, son cerbère et quelques accompagnateurs. Aux deuxième, troisième et quatrième rangs, des gens importants de la Royauté et du Royaume des Enfers. Les derniers rangs, des sujets tout simplement. Haxiel, vêtu de la robe de cérémonie qu'avait porté sa mère à son âge, pensait justement à celle-ci qui ne pouvait être là, alitée, malade, souffrante. Un petit regard vers Lucifer qui semblait l'encourager, il respira profondément et de nouveau, se sentit rempli d'une vague de courage.

Ses mains tremblèrent lorsqu'on lui tendit le Sceptre de Sanghin, le nom venant de la toute première De L'Umbra a avoir pris le pouvoir dans la Royauté. Elle avait laissé ce bien à sa fille, pour ensuite le transmettre de générations en générations depuis bien des âges. Il est alors devenu le symbole de la puissance, du règne de la Royauté. Ses doigts prirent le Sceptre puis son visage fit face aux invités. Tous se levèrent et s'inclinèrent. Haxiel prononça un petit discourt, comme devait le faire toutes les Reines qui prenaient les brides du pouvoir. Il n'était pas confiant, mais les yeux dans ceux de Lucifer, il se sentait lui pousser des ailes, et pas une seule fois, il ne se trompa, ni n'hésita.


.Le présent d'une vie.

On se s'attardera pas sur tous les cadeaux reçus, sur un seul seulement. Le plus marquant, le plus important. Lucifer s'approcha à son tour de Haxiel, son protégé secret et lui offrit un cadeau, avec des félicitations. Il n'y avait que leur regard qui pouvait trahir leur lien unique et puissant mais heureusement pour eux, personne ne remarqua les petits sourires de Haxiel. Tout le monde pensa qu'il était simplement reconnaissant alors que la situation semblait autant l'amuser que l'embarrasser. Il s'inclina pour remercier poliment son grand frère de cœur, puis entreprit la tâche d'ouvrir le boîtier noir, couvert du symbole de la famille Satanas. Il caressa quelques secondes ce joli signe qui avait l'air de briller comme de la lave chaude glissant d'un volcan. Il dénoua le ruban qui tenait fermé la boîte close, renfermant sans doute le plus beau des cadeaux. Doucement, il tira sur l'un des bouts du tissu et, défait, Haxiel le garda tout de même entre son pouce et son index, en faisant attention de ne pas le perdre. Un ruban, blanc, simple, et pourtant si important pour lui. Aussi lentement, il ouvrit le couvercle et y découvrit deux petites boules d'or. Un homme vint lui tenir le support alors que le jeune Sorcier prit, ce qui était en fait, des grelots. Lucifer expliqua aux curieux que ces objets étaient dans sa famille depuis très longtemps et que cette nouvelle Reine méritait ce cadeau pour le courage de devenir une dirigeante aussi jeune. De belles paroles qui conquirent le public, et qui troublèrent Haxiel.

Il patienta jusqu'à la fin de la soirée, il était ailleurs. Il avait fêté, dîné, bu à sa convenance. Purs étaient son cœur et son esprit et il ne toucha pas une seule goutte d'alcool. Les invités partirent les uns après les autres. Il tenait entre ses mains le sujet de la boule qui avait pris place dans sa gorge suite aux paroles de Lucifer. Il avait tenté de se changer les idées, de parler, de plaisanter, d'échanger des propos politiques, économiques, mais elle était toujours là. Il gagna sa chambre après une douche bien méritée et lorsqu'il ferma la porte, il découvrit que Lucifer l'y attendait. Visiblement il avait quelque chose à lui dire et Haxiel retint de nouveau les larmes de couler. Juste après le départ des diverses personnes, il était allé rendre visite à sa mère et lui avait raconté le déroulement de la soirée, ainsi que tout le reste. Oubliant volontairement les passages avec Lucifer. Il traversa donc sa chambre pour s'asseoir sur le bord de son lit, regardant son très cher ami dans les yeux. Après plusieurs minutes de silence, Lucifer lui expliqua la réelle importance de ce cadeau si spécial. En cas de très mauvaise posture, il lui suffisait d'agiter les grelots afin qu'un Cerbère, tout droit sorti des Enfers, apparaisse et le protège au péril de sa vie. Ce fidèle serviteur avait également la possibilité d'appeler son maître en cas de réel problème.

Haxiel, plus qu'ému, tenta vainement de retenir ses larmes. Son visage au creux de ses mains, il se laissa aller. La pression redescendait et le poids d'une Reine lui tomba sur les épaules. On n'imaginait vraiment pas un jeune homme aussi fragile prendre le pouvoir, et pourtant, il avait accepté toute son enfance, le compromis, les entraînements, les leçons, tout ça, sans broncher, sans jamais se plaindre. Bien sûr, il avait eu une période rebelle mais elle n'avait pas vraiment durer longtemps. C'était la même chose pour la tentative de meurtre, c'était sa Grand Mère, son propre sang, sa famille, elle avait osé tenter de l'assassiner. Il pleura toutes les larmes de son corps, dans les bras de celui qu'il aimait comme un ami, comme un frère.


De bonne décisions. Le règne paisible.

Les années passèrent et Haxiel se révélait être une bonne dirigeante. Il prenait les bonnes décisions, avec l'aide, les conseils et les leçons de Lucifer, à qui il avait lui-même demandé des cours, car il avait une plus grande expérience de la vie. Forcément, avec 500 années de plus que lui, ce n'était pas si compliqué. Haxiel écoutait les soucis des habitants de la Royauté. Ce n'était pas tout, lors des nuits d'insomnie, il se rendait dans diverses salles : la bibliothèque comprenant les secrets des plus grandes Sorcières : il apprenait des incantations, tentait la réalisation des potions les plus simples pour ensuite en réussir des plus complexes et plus longues dans la salle d'alchimie ou sorcellerie, tout dépend les croyances ou le terme préféré ; le jardin privé, dans lequel il était aisé de trouver tous les ingrédients nécessaires aux liquides magiques ; la salle des archives interdites qui était une salle particulière, une vraie source aux potions dangereuses, destructrices ou instables. Haxiel avait la volonté et la détermination de les rendre utilisables. Il y passait des heures, des nuits, tout son temps libre. Et il s'améliorait, considérablement. Dans quel but pouvait-il vouloir acquérir autant de connaissances dans ce domaine ? Dans un premier temps, pour faire honneur à ses ancêtres qui étaient des maîtres en la matière. Dans un deuxième temps, sans doute le plus important, sauver sa mère et lui rendre sa santé. Pour le jeune homme, elle méritait d'être sur pied et de voir la Royauté s'élever sous le règne de son fils. Et dans un troisième temps, il gardait cela secret, ne voulant pas révéler ses autres intentions, bien plus compliquées à réaliser.

Après des années d'expérimentation, il était parvenu à créer ce qui ressemblait à une guérison si puissante qu'elle pouvait également détruire des virus incurables. Il tenta d'abord l'expérience sur des sujets volontaires, des gens prêts à tout risquer pour sauver leur proche ou leur propre vie. Il y eut des morts, car le produit n'était pas assez puissant, mais après d'autres essais, des cas similaires à ceux de sa mère guérissaient, comme par magie. Il en parla donc à son père, puis à son frère, tous deux n'étaient pas d'accord pour tenter car cela n'était pas encore tout à fait fiable. Celle qui a réussi à convaincre les deux hommes de le faire, c'est bien la nouvelle Reine Mère, car elle refusait de rester dans cet état des jours de plus. Après des semaines, les médecins confirmèrent qu'elle ne présentait plus aucun signe de fièvre, de virus ou autres bactéries dans son organisme. Haxiel avait réussi un de ses objectifs. Il lui fallait maintenant parvenir à réaliser le deuxième.

Il lui manquait des ingrédients, il avait épuisé certaines réserves. Et ces fameuses plantes se trouvaient dans une forêt, située sur une île du nom de Sygridh, à la Surface. Il était écrit qu'il y avait certains lieux sacrés dans cette ville, dans lesquels les ressources naturelles dont il avait besoin se trouvaient. Il devait chercher une bonne raison de visiter le monde des Humains et quoi de mieux que vouloir les étudier et s'habituer à eux ? Il en parla donc avec ses conseillers et son père, qui furent tous d'accord. Il fallait qu'il en apprenne plus sur le monde qui l'entourait mais pour Haxiel, le principal était qu'il puisse continuer ses petites potions. Et qui sait ? Peut-être qu'il pourrait aider les créatures surnaturelles dans diverses situations ? Il y réfléchit durant plusieurs semaines. Il devait également trouver un double sens à sa future boutique de Sorcellerie.

Il demanda des conseils à son frère, qui était déjà monté à la Surface. Il lui donna alors l'idée de faire une boutique d'épices et de thé, afin de camoufler son véritable but. Il avait déjà tenté de boire ou de créer des mélanges afin que cela produise des effets. Il se souvenait de la fois où il avait donné à une domestique un petit sac d'épices à infuser dans l'eau, afin que ses envies nocturnes (si vous voyez de quoi il retourne …) reviennent, comme par magie, car son couple ne se termine pas en miettes. Haxiel avait été plutôt ravi de sa trouvaille car la femme était venu lui conter dans les moindres détails ses ébats sexuels. Non, Haxiel n'avait pas été choqué, il savait ce que c'était, bien qu'il ait toujours sa virginité corporelle. Son cœur est pur et il le restera un bout de temps, si tout va bien.


De bonne décisions. Le règne paisible.

Les deux semaines qui suivirent, furent très mouvementées. Haxiel était totalement déterminé à monter à la Surface et il avait demandé de l'aide à un expert de l'aider dans les démarches à faire. En vérité, ce fut son père qui s'occupa de tout : trouver un toit, un emplacement pour la boutique également. Il fit, au passage, des recherches sur divers endroits intéressants pour des récoltes. Haxiel était excité, comme une puce, mais intérieurement seulement. Car on lui avait apprit à tout refouler, et ne rien montrer. Pour préciser, il n'était naturel que devant son précieux Lucifer. Il pensait à lui depuis qu'il avait décidé de partir, mais en vérité, il n'était pas doué pour des « au revoir » et à l'aise pour annoncer son départ. Il ne savait quand ils allaient pouvoir se revoir et il ne voulait certainement pas avoir droit à des « adieux » déchirants. Et avant de franchir les portes vers la Surface, il passa sa main sur une des têtes d'un Cerbère puis sans se retourner, il partit.

La nouvelle demeure était tout bonnement une insulte pour les Divins. Une église aménagée. Pourquoi son père avait-il choisi un tel endroit pour vivre ? Il aurait voulu rester discret dés son arrivée mais ce n'était pas gagné. Il ne broncha pas, et apprécia les murs blancs. La lumière, cela correspondait bien à sa personnalité. Il devait à tout prix se fondre dans la masse et, paraître original auprès des humains risquaient d'attirer l'attention. Il avait apprit que ces fameux Hommes étaient curieux de nature et voudraient en savoir plus sur lui, ce qui lui permettrait d'acquérir des connaissances sur eux. Haxiel déclara alors qu'il vivrait ici pendant quelques années, voire quelques décennies. Il l'avait déclaré à lui-même en fait. Son père lui avait laissé la liberté de vivre seul dans cette maison étrange, à condition qu'un gardien veille sur lui. Et ce Gardien n'a rien de spécial à première vue, sauf qu'il sort tout droit des Enfers et qu'il n'a pas l'air d'apprécier une seule présence autour de son protégé. Pas même celle du Roi des Enfers.

In real life
Mon pseudonyme fréquent est Joon, j'ai deux jours et j'aime les Kinder Pingui et le Nestae Citron. Le code est validé, c'est l'avantage de se faire des multicomptes.





Dernière édition par Haxiel De L'Umbra le Dim 27 Juil - 2:09, édité 18 fois (Raison : Corrigée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 24/05/2014
Source de l'image : Femme : Guinn3ss + http://www.zerochan.net/1285314
Messages : 20
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Lun 16 Juin - 22:41

J'adoooooooooooooooooooooooooooore ton personnage ! Enfin, le fait que ce soit un garçon qui ressemble beaucoup à une fille !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 16/06/2014
Messages : 108
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Lun 16 Juin - 22:51

Oui et ça faisait longtemps que je voulais un personnage comme celui-là *^*

Et merci de souhaiter la bienvenue à mon TC 8D
ça me fait sincèrement plaisir *^*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 24/05/2014
Source de l'image : Femme : Guinn3ss + http://www.zerochan.net/1285314
Messages : 20
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Mar 17 Juin - 0:27

J'AI OUBLIE LE BIENVENUE ! Pardon, excuse-moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 16/06/2014
Messages : 108
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Mar 17 Juin - 0:28

PAS GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAVE o/
N'en fais pas tout un plat parce que ton message prouve que je suis quand même le bienvenu XD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/04/2014
Source de l'image : trafalgar Law Zerochan
Graphiste(s) : moi ? ( Graphiste c'est un peu pompeux pour un decoupage sur paint )
Messages : 139
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Dans l'arrière boutique de son magasin
Emploi : Tatoueur.

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Mar 17 Juin - 10:21

*fait peter le champagne pour le tc de joon* plop !
Awh, j'ai hate de voir comment va être ton nouveau perso o/ je plussoie anty. L'idée de l'homme deguiséen femme me fais bien rire ( et c'est matiere a quiproquo ahaha )



lightsteelblue pour mes paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziggy-can-hear-major-tom.tumblr.com/
Date d'inscription : 16/06/2014
Messages : 108
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Mar 17 Juin - 12:44

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Comme Nadeshiko dans Shugo Chara qui est en fait un garçon *^*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/03/2014
Source de l'image : June by Chibi, de Deviantart
Graphiste(s) : Joon Kay 8D
Messages : 223
Sexe fictif : Féminin
Emploi : Directrice d'un hôpital, chirurgien et kiné également

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Mar 17 Juin - 15:48

Kyyyyyyyaaaaa le gif pour la forme m'a fait craqué *O* J'adore, j'adore, j'adore *w*
J'allais sortir la même référence mais je me tais *^*

Bienvenue, TC de Megami-sama /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Mar 17 Juin - 22:07

KAAAZUUUUKIIIIIIII!  *O*   X3  °O°  disco  in love 

Le cri de la fangirl ne fut jamais aussi strident.

Merci Joon-Joon. C'est tout ce que j'ai à dire!
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 16/06/2014
Messages : 108
Sexe fictif : Masculin

MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   Mar 17 Juin - 22:09

Merci ? Ö Et bien ... Pas de quoi ? XD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Haxiel, une Reine spéciale.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Haxiel, une Reine spéciale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour une occasion très spéciale !
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sygridh : New Battle :: Personnage :: ✐ Présentation des personnages :: √ Fiches approuvées-