AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 19/07/2014
Source de l'image : Zerochan
Graphiste(s) : Xilverkit
Messages : 27
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Ben... Demeure d'un Roi, quoi
Emploi : A venir plus tard quand j'y aurais réfléchi.

MessageSujet: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Dim 20 Juil - 13:02


✖ Lucifer S. Thanatos ✖

Identité
Nom(s) : Thanatos
Prénom(s) : Lucifer Satan ( Spitfire en surnom officiel )

✖ Né aux Enfers, il y a 666 années.

Sexualité : Il n'en a pas, il se contente de ce qu'il a.

Raison(s) de vivre : Eradiquer toute utilisation directe ou indirecte du pétrole ou du nucléaire. Et surtout, être l'étincelle qui brûlera le monde. It's his burning road...

Code:
Spitfire, Air Gear || Lucifer S. Thanatos
Divers
Particularités familiales : La famille de Diables tient ses particularités d'abord par son lien très fort avec les cerbères, qui ont toujours été à leur service, et des affinités approfondies existent. Pour le reste, la seule particularité de la famille réside dans ces mots : nuit ou jour, en plein soleil ou dans l'obscurité totale, ils verront. Leurs oreilles fines sont capables de se concentrer sur un seul bruit même s'il y a un brouhaha infernal, et il en va de même avec leurs autres sens. En un mot : s'il n'y a pas de la magie, leurs sens ne peuvent pas être trompés. Mais ils restent dans la normalité ( pas de vue à six mille kilomètres, le flair aiguisé d'un chien, ou l'entente du rythme cardiaque d'une personne à cent mètres de là ).

Race : Démon - Diable

Les Diables sont une race naturellement hideuse, mais qui, sous leur forme humaine, deviennent très attirants et séducteurs. C'est une des plus anciennes races démoniaques, et en être un apporte tout de suite un poids, une prestance, aux Enfers.

Ils ont la particularité d'être endurants, rapides, agiles, souples, mais sont beaucoup plus forts sous leur forme démoniaque que sous leur forme humaine. La plupart d'entre eux sont pour un renouveau terrien, et ils ont tendance à facilement s'insurger contre le Conseil des Sages de Lumen.

Don : Pyrokinésie
Il contrôle le feu, il peut le créer, peut le manipuler, bref, il fait absolument tout ce qu'il veut avec cet élément. Il n'y a aucune limite dans l'utilisation de la puissance de son pouvoir qui est tel qu'il peut créer une boule de feu faisant le quart de la taille du soleil, voire même plus. S'il le voulait, brûler une ville ne serait qu'une question de concentration.

Aucune limite dans la création de la puissance dévastatrice qui est son pouvoir, absolument aucune. Les limites de son pouvoir sont proportionnelles à la puissance qu'il utilise. Cela ne le fatiguera pas plus qu'un coureur faisant le marathon, bien sûr que s'il veut créer un soleil, oui, il sera amplement fatigué après, mais c'est normal, me direz-vous. Non, la réelle limite sont les brûlures qu'il encaisse, et le seul moyen qu'il se crame d'ailleurs. Plus la puissance sera élevée, plus il sera fatigué et aura comme des crampes musculaires plus ou moins intenses.

En revanche, plus la surface créée ou couverte sera grande, plus des brûlures apparaîtront. Brûlure du premier degré, on passe au deuxième, puis au troisième. Pour finir, ben il sera juste un peu mort carbonisé avec des muscles très mous. Avant que sa mort n'arrive, s'il s'arrête à temps, il sombrera dans un sommeil comateux variant entre trois mois et deux ans et demi.

La manipulation du feu est beaucoup moins contraignante, étant donné que seul le facteur fatigue joue, mais évidemment que s'il décide de manipuler le soleil, il ne tiendra pas plus de dix secondes avant de sombrer dans un sommeil qui varie entre six jours et un mois et deux semaines selon le temps de manipulation.

Son pouvoir présente en revanche quelques avantages. Rien ne peut le brûler, et s'il a des traces de brûlures, c'est dû au contrecoup de création de feu. Vous avez suivi, c'est bien. S'il se brûle avec un métal incandescent, oui, il aura mal, jusque là c'est normal, mais il aura une cicatrice semblable à celle que laisse des points de suture bien faits. J'insiste, bien faits, détail très important. Pour finir, sans en être insensible, il ne craint pas la chaleur.

Arme : Bague spéciale.

A la base, c'est une bague banale, un anneau d'argent surmonté d'une tête de dragon qui a pour yeux deux rubis authentiques qui brillent d'un éclat rouge plutôt sombre et fascinant. Pas de pièges, une bague. Nous pourrons la nommer Chevalière, mais il préfère le mot 'bague'.

Cette bague peut devenir un trident métallique tranchant et incisif, comme toute arme blanche normale. Sinon, de la bague peut jaillir deux chaînes très résistantes. La particularité de cette arme est qu'elle peut faire passer le pouvoir de Lucifer, c'est-à-dire qu'il peut enchaîner quelqu'un et le brûler vif sans voir les chaînes fondre, ou rendre son trident incandescent et cramer un adversaire sans que le trident ne se décompose. Idem pour la bague, cela peut toujours servir de cramer une joue en foutant des coups de poing.

Petit détail. Cela ne le brûlera ni ne laissera de marques sur lui et seulement lui. N'est-ce pas, c'est la classe d'être Roi.

Situation familiale : Ses parents l'ont toujours poussé dans ses retranchements et paraissent anticiper toutes les exigences de Lucifer. Il les adore. Il est l'aîné d'une fratrie de cinq personnes. Quatre petits frères et une petite sœur, qui le suit directement en âge vu qu'elle a 649 ans, avec qui ( toute la fratrie ) il entretient une relation fraternelle forte. Vous savez, « je t'aime moi non plus je t'emmerde et je te gave autant que je peux parce que ça me fait triper, mais si on s'en prend à toi je tuerai l'univers s'il le faut ».

Code:
[color=#]Pyrokinésie || Lucifer S. Thanatos (pris une fois)[/color]
Code:
Bague spéciale || Lucifer S. Thanatos

Forme

✖ De quoi a-t-elle l'air ?

D'un démon hideux méga super musclé avec des ailes de chauve-souris, une queue de diable et des cornes mutantes de bélier ? Soyons sérieux... Sous cette forme, il n'a rien à voir avec le séduisant jeune homme que vous pourrez voir.

Il a effectivement d'immenses ailes grises, rougies pour le bas. Ces ailes sont agrémentées de griffes, qu'il vaut mieux ne pas sous-estimer, même s'il ne s'en sert jamais – et encore moins volontairement. Une queue rouge cendré apparaît dans le prolongement de sa colonne vertébrale, et se finit en une flèche effilochée. Des cornes d'ivoire grise poussent sur ses tempes. Et il est très très musclé sous cette forme, ses muscles sont saillants. Et il n'a que très peu de cheveux sur le crâne, aussi. Et des yeux rouges de pyromane.

Bon, ben jusque là tout va bien.
C'est un diable, quoi. Pas de quoi en faire un Grammy.

✖ Quelles sont les aptitudes que vous avez en plus ?

Voler. Mais bon, ça, c'est évident. Il n'a pas d'aptitude en plus, si ce n'est que ses sens sont plus accrus et que les limites de son pouvoir sont repoussées, même si elles persistent. Rien d'autre n'est notable.

✖ Et le contrôle que vous avez sur elle ?

Contrôle parfait. Presque, presque... Mettez-le en colère, il prendra sa forme démoniaque, d'un coup. Comme ça. Pschiiit. Et un conseil s'il se transforme dans ce cas-là, barrez-vous. En vitesse. Parce que ce n'est pas le feu au cul que vous aurez, c'est pire. Littéralement parlant.

Code:
Devil born from flame by Chevsy-d1qjd9i (deviantart) || Lucifer S. Thanatos



Physique
✖ Taille : 1m83
✖ Poids : 72 kg
✖ Couleur de peau : Rose bébé.
✖ Couleur des cheveux : Rouges.
✖ Couleur des yeux : Rouges. De base.
✖ Style vestimentaire : … Costard avec une veste et une chaînette qui brisent l'image du majordome qu'il n'a pas mais passons ?
✖ En plus ? Ses yeux changent de couleur en fonction de ses états d'âme.

Corpulence

Lorsqu'il est sous sa forme humaine, Lucifer perd une grande majorité de sa grande force, sans tout perdre pour autant. D'où l'explication de son corps élancé, un peu svelte, mais qui reste musclé en bonne et due forme. Vous savez, tablettes de choco, tout ça. Il a une peau de bébé, même couleur, même texture, et malheureusement pour lui, pratiquement la même fragilité. Une coupure anodine et légère.. Oh du sang. Un tout petit choc en toquant un peu fort... Oh, pas de bleu. Sa peau n'est fragile qu'avec des coupures, étrangement. Cela étant, seule sa peau est aussi fragile, pas les 72 kg de muscles en-dessous. Enfin, le reste est d'une fragilité normale, s'il fait une chute de trois mètres et que son pied prend tout, si si, il aura quelques problèmes pour marcher pendant un moment.

Style vestimentaire

Du haut de son mètre quatre-vingts trois, il porte tout le temps un jean, et une chaîne attaché au niveau de sa hanche gauche. Un tee-shirt blanc parfois rouge surmonté d'une veste noire dont les bords de la capuche sont agrémentés d'une fausse fourrure blanche. Des mitaines noires en toutes circonstances, qui ne le quittent au grand jamais. A la moindre trace de soleil, vous le verrez déambuler, dans sa chambre, chez lui, dehors, qu'importe, avec une paire de lunettes de soleil sur le nez. Elle donne l'impression que ses yeux sont oranges tout le temps et cela lui permet de cacher sa particularité oculaire qui est d'autant plus visible avec la lumière solaire..

Visage

Parlons de son visage à présent. Ses yeux sont particuliers. C'est une particularité qu'il n'explique pas, mais son œil gauche change de couleur en fonction de ses sentiments, émotions, sensations, ressentis, tout cela, tandis que son œil droit change de nuance de couleur en fonction de la puissance de l'émotion ( etc... ) ressentie. Mais ce, uniquement si elle est ne serait-ce qu'un peu plus forte que la normale. De base, son iris est jaune et sa pupille est toujours noire, rassurez-vous. Son visage fin, aux traits toutefois marqués et aux lèvres mi-pulpeuses mi-fines, est encadrée par une chevelure rouge, qui peut partir sur un orange ( style coucher de soleil, la classe quoi ) en présence de lumière forte ( sous le soleil à son zénith, par exemple ). Ses cheveux sont inexplicablement des mèches tirées vers le haut et l'arrière de son crâne, sans qu'il perde une once de son charisme physique.

Quand vous le verrez marcher avec ses chaussures noires et une cigarette dans la bouche, vous vous direz... 'Ah ! Un défaut ! Il fume !' Oui, il fume. Pas cigarette sur cigarette, mais pas une cigarette par semaine non plus. Une ou deux maximum par jour. Ce n'est pas raisonnable... ? Dites donc !
Mental
✖ Quelques défauts et qualités : Très effrayant. Exigeant et strict, tenace et menaçant. Très irritable. Loyal et pyromane, confiant et conservant son sang froid. Complètement atypique. Charismatique et stratège, sanguinaire.

Nous n'avons que trois points à aborder, car nous n'en savons pas plus. Écoutez-les bien, car ce sera votre seule chance de cerner son caractère qui est indiscernable.

Effrayant

Très précisément, et ce, à plusieurs échelles. Physiquement d'abord. En passant les détails de sa forme démoniaque, sinon nous risquons d'évincer le sujet principal. C'est son visage qui nous donne une fenêtre sur son âme, et une fenêtre plutôt particulière. Son visage en a séduit plus d'un, mais ce n'est pas lui qui peut effrayer. Ce sont ses yeux qui nous intéressent, ces yeux remplis d'une exigence et d'une dureté absolument stupéfiantes. Commençons par ce côté-là de ce qui repousse autrui.

Lucifer est effectivement exigeant envers les autres, et c'est totalement indéniable. Il place des attentes en tout un chacun dès sa première impression sur la personne. Petite évidence, il en attend un minimum identique pour tout le monde, même si pour certains ce minimum est déjà très haut. Et que ce minimum est variable selon les personnes qu'il a en face de lui et surtout selon les ( ses ) besoins. Exigeant veut aussi dire qu'il a horreur d'être déçu, et là, il pourra devenir effrayant. A plusieurs niveaux selon ce qu'il connaît de la personne qui l'a déçu. Cela passe de l'emprisonnement à la menace de mort, sans oublier oublier l'exécution des êtres chers et des pressions tant psychiques que physiques ou orales. Et sur ces dernières, il est vachement adroit pour avoir ce qu'il souhaite, faites attention...

Il est encore plus effrayant quand on sait que ce qu'il exige de lui-même, son minimum si vous préférez, est le plus haut qu'il place. Il est particulièrement strict envers lui-même et se dit devoir accomplir une masse astronomique d'actions par jour. Même son temps libre est consacré à des tâches très précises. Alors, oui, cela peut devenir effrayant de constater à quel point il est tenace et très minutieux sur ses habitudes. Cela peut devenir effrayant de voir combien de parts de lui-même il donne, combien il fait toujours face à l'adversité avec un esprit combatif qui semble ne jamais pouvoir être vaincu. Comme il le dit souvent, « en tant que Roi des Enfers, je n'ai pas le temps pour chômer. »

Et c'est là que le plus effrayant surgit. Car il a beau paraître si exigeant, il n'en est pas moins un espèce de gros paresseux dans l'âme qui passerait bien ses journées à glander sous les draps ou à traîner ses pieds il-ne-sait-où et envoyer chier les conseillers et toute la clique plutôt que de courir dans tous les sens et se plier en quatre pour « ces avortons même pas fichus de se remuer l'arrière train », en le citant. Pourquoi le plus effrayant surgit ? Lui estime avoir le droit d'être paresseux vu qu'il se bouge sans arrêt le derrière, mais en aucun cas les autres en ont le droit. Il fera tout pour arriver à ses fins, même tuer pour qu'un sujet lève son fessier. Car, oui, voilà le plus effrayant. La moindre petite menace qu'il profère, il la met à exécution, ne faillit jamais et il fait tout pour que les personnes remplissent le minimum (au moins) d'exigence qu'il place en elles. Et à côté c'est une marmotte flemmarde ? … Ah oui, la porte est au coin à droite.

Nous pouvons ici réunir plusieurs péchés capitaux : La Paresse ( ne croyez pas qu'elle soit minime ) et la Gourmandise ( soif de meurtres et de menaces, exigence plus gros que son ventre ).

Irritable

Il est très vite agacé, vu son immense exigence. Encore quelque chose d'effrayant, vous ne le remarquerez même pas. Il a une capacité à gommer ses émotions et ses états d'âme qui est incroyable. Et pourtant, même s'il s'énerve très rapidement, le mettre en colère est une toute autre histoire. Il faut y aller fort, très fort, et aussi être prêt à finir carbonisé. Tiens, parlons de cet aspect-là de sa personnalité. Pour le mettre en colère, il n'y a que trois façon.

Soit pousser le bouchon très loin et se mettre ainsi en-dessous du minimum d'exigence qu'il place. Contrairement à ce que vous pensez, ce n'est pas le cas le plus fréquent. Soit parce qu'il se rend compte que quelqu'un essaie de le rouler dans la farine, ce qui le fout sacrément en rogne. D'autant qu'il est plutôt collectionneur d'argent, des billets sans oublier ses objets de valeur et se paie le luxe de se faire payer et de ne jamais rien sortir de sa bourse, dans les limites du code d'honneur ( ne demandez pas comment il fait, il fait, c'est tout ). Enfin... Quand une proie est à portée de main. Si ce quelqu'un a tenté de faire une grosse entourloupe pour lui voler son argent, son « précieux », sa colère sera noire et ce quelqu'un banni des enfers. Mort par crémation intense, j'veux dire.

Soit... Faire preuve de lâcheté. Comme s'enfuir, au premier ou au deuxième degré, tirer une balle dans le dos de l'adversaire ( cela le mettra d'autant plus en colère si ledit adversaire, c'est lui ), mais surtout, briser le code de l'honneur. Il est très loyal, pas dans le sens de fidèle, non, dans le sens que son honneur est la chose la plus importante qui existe à ses yeux. Briser ça revient pour lui à mourir.

Irritable... Oui, ce n'est pas pour rien si Lucifer est pyromane sur les bords. Quand il est agacé, c'est son aura qui est ardente. Quand il est irrité, des filaments enflammés parcourent son corps. Quand il est énervé, des boules de feu ont tendance à être projetées vers le ciel à intervalles régulières ( changeantes suivant l'énervement ). Quand il est en colère, il devient littéralement enflammé et brûle tout ce qui bouge. Et le pire ? Même 'parfaitement calme', il a envie de brûler tout ce qui bouge. Pourquoi ? Réponse, parce qu'il n'est jamais parfaitement calme, tout simplement. Il est toujours agacé, toujours quelque chose l'agacera. Une étincelle de colère et il s'embrase avec ce qui l'entoure.

Et c'est ce qu'il veut. Il a toujours eu confiance en lui et ses capacités, mais surtout en ceci. Il sera l'étincelle qui embrasera le monde. Il n'est pas pyromane pour rien...

Nous pouvons ici réunir plusieurs péchés capitaux : L’Avarice ( il est plus conservateur que les dragons des légendes ), l'Orgueil ( sentiment très élevé pour l'honneur, même si c'est plus de la fierté que de l'orgueil... ) et la Colère ( c'est de Lucifer que nous parlons, tout de même... ).

Atypique

Il est le Roi des Enfers, il a les sept péchés capitaux ancrés en lui. … Et ben nan. Il y en a bien deux qu'il n'a absolument pas et qu'il ne pourra jamais avoir. … Trois. La Jalousie et l'Envie, pour commencer, qui ne forment en soi qu'un seul péché, mais bon, on va dire deux pour la forme. Impossible qu'il ait envie de ce qu'un autre a, impossible qu'il soit jaloux de quelqu'un d'autre. C'est un combattant, ce qu'il a, il veut que ce soit par sa propre volonté, de son propre chef, et qu'il ne le doive qu'à lui-même. Très tenace, n'est-ce pas... Certains ( hommes et femmes ) de ses soupirants ont essayé de le rendre jaloux pour l'avoir, et ça s'est soldé en deux possibilités d'échecs. Ou la mort par décapitation ou contrition avec un sourire adorable aux lèvres, ou l'ignorance la plus totale au point qu'il aurait pu traverser la personne qui avait essayé de le rendre jaloux. Obtenez son ignorance, vous n'existez plus. Vous n'êtes pas personne, rien, ou le néant. Vous n'existez plus et vous n'avez jamais existé. Plutôt effrayant...

Le troisième est un peu plus particulier. Il dit ne pas aimer la luxure, que jamais il se laissera conduire par ces excès de luxe et n'allez surtout pas le contrarier là-dessus, dites-vous qu'il a raison et que c'est tout. Vous me direz, un homme habillé aussi simplement n'est pas luxueux du tout. Et surtout, il n'habite pas du tout dans deux palaces, il n'a pas du tout une armée de domestiques à son service, il n'aime pas du tout ce qui brille ( zut, je ne devais pas parler de ça moi ), sa nourriture n'est pas du tout très coûteuse. Non, non, rien de tout cela, voyons. Plaisanterie mise à part, il s'irrite facilement lorsqu'on lui dit qu'il a des manières luxueuses, et se dit d'un mode de vie très sobre. Que voulez-vous, c'est comme ça. Mais tout son luxe, il se le paie par son travail et sa grande exigence envers lui-même.

Et puis, il n'est pas bête. Il aime le luxe, mais que celui à sa portée ( non, non, il ne croit pas que tout le luxe est à sa portée, pas duuu tooouuuut voyons ), et dans tous les cas, il se battra pour y prétendre en tout bien et en tout honneur. Honneur, loyauté avant tout. Et pour parvenir à ses fins, il fait preuve d'une grande stratégie. Il n'est pas monté sur le trône en brûlant les portes, il est suffisamment stratège pour avoir toujours des plans à n'importe quelle situation. Ce n'est pas de la paranoïa, de la prévention, ou je-ne-sais-quoi-d'autre dans le même jargon. C'est juste le désir de jouer avec les autres et de voir jusqu'au il est capable d'improviser des stratégies les plus improbables les unes que les autres qui l'anime. Depuis ses neuf ans, avouez que ça fait une trotte.

Ce point-là contribue à son charme. Bien qu'il soit chez lui naturel, ce n'est pas pour rien si tout le monde court après ce séducteur – et qu'il en profite, autant le dire clairement. Sans être un bourreau des cœurs ou un gros pervers pour autant, il ne fait que passer du bon temps avec les autres. Parfois ( tout le temps, tout le temps, rassurez-vous ) plus, mais sans perdre une once de charme et ne serait-ce qu'une seule poussière d'honneur ( il en mourrait. Littéralement, hein ). Cela peut paraître incroyable avec tous ses défauts qu'il soit charismatique, mais il faut dire qu'il a de la prestance et du poids. Non qu'il soit impossible de ne pas le remarquer, mais lorsqu'il parle ou qu'il agit dans le périmètre de votre regard, vous verrez dans ses gestes ou ses mots un je-ne-sais-quoi qui vous attirera immédiatement l'attention. Son charisme.

Et bien des choses pourraient s'y opposer, à commencer par son côté pyromane ( sans être maladif non plus ) couplé à son caractère sanguinaire. Comme nous l'avons dit plus tôt, il est tout à fait capable de massacrer, écharper, torturer, décapiter en gardant un sourire si charmant, si parfait que ce serait comme que le plus beau cadeau qu'il puisse vous offrir est votre propre mort. Assez incroyable... Mais il est ainsi, sanguinaire. Et détrompez-vous, pas dans le sens qu'il adore tuer ou torturer ( encore que, cela dépend... ), mais il adore la vue du sang. Le sien aussi, mais il évite de le faire couler pour des raisons évidentes, pour le moins. Code d'honneur, manque de masochisme. En cela, il est totalement sanguinaire. Lorsqu'il est en colère, la vue du sang, son odeur, le toucher, qu'il soit fluide, en coagulation ou dur, sont les seuls facteurs capables de le calmer.

Nous pouvons ici réunir un seul péché capital : La Luxure ( l'évidence même... *trident dans la face* ).
Histoire

Enfance et pré-adolescence admirative

- « Lucifer aime les Démons. Et Lucifer aime son Roi. »

Combien de fois avait-il répété cette seule phrase ? Il se le demandait bien souvent, sans parvenir à une réponse concluante. Il n'avait que trois ans qu'il chantait ces deux phrases à tue-tête sous sa forme démoniaque, ce qui donne un spectacle pour le moins très étrange. Il admirait tant de qualités dans le Roi actuel que ce fut très rapidement son modèle.

Être charismatique, c'est avant tout savoir se la fermer, écouter et non entendre les autres, les relancer avec une simple question ou phrase pour comprendre le fond du problème, mais également avoir de la prestance. Sans que tous se retournent en vous voyant, mais que lorsqu'ils vous voient, ils trouvent de suite en vous un je-ne-sais-quoi qui les attire aussitôt. Être fort, c'est savoir prendre les bonnes décisions au bon moment tout en calculant les conséquences et en restant ferme. Un dirigeant fort se voit souvent dans des situations critiques ou en guerre ( plus implicite en temps de paix ). Car il faut prendre des décisions très rapides, efficaces, et surtout les assumer et en prendre l'entière responsabilité. Si pour qu'une stratégie convaincante marche, il faut sacrifier une division de cent soldats, qu'ils soient sacrifiés, mais que cela serve. Enfin, suivre les règles. Si les règles sont là, ce n'est pas pour qu'elles soient enfreintes. Et le premier code de règles à respecter, c'est le code d'honneur. Combien de fois sa mère le lui avait dit, et combien de fois il faisait de son mieux pour suivre cette ligne avec ses moyens et son âge très peu élevé ?

- « Si tu tiens tant à devenir un bon dirigeant, Lucis, n'oublie jamais ceci. Quelques soient leurs défauts, un dirigeant n'oublie jamais qu'il a un cœur comme un tout un chacun. Il ne perd pas pour autant une once de fermeté. Quoi qu'il fasse, il apprendra toujours. Et surtout, il repoussera ses limites, ira jusqu'à ses derniers retranchements, mais n'en mourra pas. Et ce, seuls les bons dirigeants arrivent à agir ainsi. N'oublie jamais, mon fils. Jamais. »

Combien de fois son père lui avait dit ces phrases avant qu'il ne s'enfonce dans la forêt pour grimper dans un arbre, ou qu'il ne plonge dans de l'eau chaude et perfectionne ses nages, ou encore qu'il ne coure pour améliorer endurance et rapidité ?

Ce sont tous ces souvenirs qui lui revenaient en tête, du haut de ses neuf ans, alors qu'il s'enfonçait une fois de plus dans la bibliothèque de leur demeure en quête d'un livre de stratégie. Trouvant enfin son bonheur, il s'assit dans un siège, ouvrit le livre dans un bruissement de feuilles et de poussière qui le ravit et caressa pages et couverture. Seulement après, il plongea dans la lecture de cet ouvrage. Il avait une heure pour lire deux cents pages de ce livre et sortir de la bibliothèque sans oublier ce qu'il venait d'apprendre. La stratégie commence avec cette seule phrase : ne jamais laisser un adversaire, quelque soit son pouvoir, connaître vos intentions.

Sourcils froncés, il tourna les pages, appréciant comment l'auteur passait d'un sujet à l'autre avec des phrases percutantes. Littéralement plongé dans l’œuvre, il regarda l'heure, et vit qu'il était assis depuis un quart d'heure. Il plissa les yeux, et se concentra davantage pour arriver à lire deux cents pages en une heure. Il remarqua vite qu'il savait certains des éléments cités, qu'il n'avait pas vu d'autres sous cet angle, et que, pour beaucoup, il n'y avait pas pensé alors que cela lui semblait évident. Si évident parfois que ses lèvres formèrent un rictus désapprobateur. Il n'était pas assez fort, pas encore. Il fallait qu'il apprenne vite, il ne pourra jamais être à la hauteur de son modèle sinon. Et surtout, parce qu'il se décevrait lui-même, il se savait parfaitement capable de toujours se dépasser. Et donc, de dépasser l'actuel Roi.

L'improvisation est la clef la plus sûre en matière de stratégie, mais la plus complexe. Impossible de prévoir ce que vous allez faire, même pour vous-même, et c'est pourquoi l'improvisation est un Art. Pouvoir improviser des stratégies qui ne faillent pas et qui vous apporte le vrai triomphe... Même le plus stratège n'y parviendra pas forcément. Improviser revient à posséder un panel de connaissances pharaoniques, tant mentales que physiques. Mais celui qui s'y risque et qui réussit pourra contourner l'encombrant pouvoir des télépathes. Car pour bien improviser, il faut voir l'invisible, entendre le silence, toucher l'imperceptible et prévoir l'imprévisible.

Il avait fini ces deux cents pages en un peu moins d'une heure, aussi il s'accorda les cinq minutes restantes pour méditer sur ce qu'il venait de lire qui l'avait frappé. Improviser... Oralement, physiquement, mentalement, dans un combat ou une négociation... Il finit par se lever, livre ouvert à la page qui le dérangeait et fila voir sa mère en montrant le passage qui le gênait.

- « Maman, comment peut-on concilier improvisation et stratégie prévues à l'avance, vu que dans les deux cas le but est de prévoir l'imprévisible ? Je ne comprends pas. »

Adolescence et période avant la montée au trône d'insurrection

Lucifer avait désormais dix-sept ans. Il fut un temps où il avait admiré le Roi, mais ce temps-là était révolu. Il n'avait plus aucune responsabilité autre que son propre embellissement, et ceux qui tenaient le royaume étaient tout le peuple, dont les avis remontaient au Roi par ses conseillers. Et le dirigeant se fichait du fait que certains Démons mourraient à cause de l'éternelle guerre entre le Paradis et les Enfers, il n'avait plus la responsabilité de son peuple. En quatre mots, il ne dirigeait plus.

- « Encore deux Démons sont tombés sous les foudres de quatre Divins. », lança son père en jetant le journal Infernal dans un coin du salon.

- « Quoi ? Encore ? Ce n'est pas possible, le Roi n'agit toujours pas alors qu'une dizaine de Démons sont morts en moins de trois jours ? Les conseillers ont tenté quelque chose, mon chéri ? »

- « Oui, plusieurs mesures. Toutes... bloquées par le Roi. »

- « J'en ai assez. Dire qu'il était bien parti, il n'a servi qu'un discours de paresseux irresponsable sans aucun respect. Je pars, maintenant, aider ceux qui repoussent les attaques du Paradis. Et j'irai dire deux mots après à cet abruti prétentieux ! »

- « Sois prudent. », dit-elle après l'avoir longuement regardé. « Restes droit et loyal, mon fils. Toujours. »

- « Ton visage trompe peut-être, mais pas la flamme dans ton aura. N'envisagerais-tu pas d'être Roi ? »

- « Si je suis capable de faire mieux que cet avorton et prêt à le faire surtout, oui. Après tout, je suis un diable qui agit et qui fait ce qu'il dit. »

- « Alors va prêter main forte à nos compagnons, que ton aide soit précieuse. Et ce ne sera qu'une promenade quand je t'entraînerai en suivant, mon fils. »

Comme toujours, ses parents l'amenaient dans ses derniers retranchements tout en le comprenant parfaitement bien. Preuve en est que son père n'avait qu'à saisir son aura pour connaître ses intentions. Lorsque vous connaissez Lucifer mieux que lui-même, quoi de plus normal... Il se leva, monta préparer un sommaire sac et partit.

Une fois sur le front, il maudit son incapacité à tenir une épée ou un sabre depuis toujours. Armée de Démons, armée de Divins en face. Certes, il maîtrisait plutôt bien son pouvoir, mais ne s'était jusque là contenté de manipulation, exercice qu'il réussissait haut la main, et création de boules de feu ne dépassant la taille des boules de cirque sur lesquels les acrobates s'exerçaient. Cela n'allait pas être suffisant, d'autant qu'il n'avait pas d'armes, lui. Il fronça les sourcils. Il avait promis à ses parents que son aide allaient être précieuse, cela commençait par ces Divins, mais il n'était pas sûr que ce serait stratégique de se battre contre eux. Il espéra que ses heures d'entraînement depuis l'enfance allaient porter leurs fruits.

***

Tout n'était que massacre et destruction. Divins comme Démons étaient affaiblis, mais aucun ne prenait l'avantage. Et ce n'était que le début d'une guerre qui durait depuis longtemps et qui semblait éternelle. Lorsqu'il vit un Démon près de lui périr d'une flèche lancée dans son dos, alors que le Démon était occupé à tenir en respect un Divin, Lucifer émergea de ses maigres boules de feu qu'il lançait à droite à gauche. Il était en colère. Pour le moins très en colère, mais ses genoux flanchèrent et tombèrent au sol, alors qu'il était sous sa forme démoniaque. Il leva ses bras vers le ciel, le Divin s'avançant vers lui, quand une boule de feu beaucoup plus conséquente le percuta et le consuma vif. Puis une réelle pluie de boules de feu tomba tout autour de Lucifer, qui n'épargna pas les siens pour autant. Il ne pouvait pas supporter cette lâcheté de tirer par derrière, comme celle du Roi qui fuyait ces combats.

Petit à petit, les Démons se regroupèrent autour de lui, histoire de le protéger et aussi de se protéger eux-mêmes. L'un d'entre eux, qui était soigneur, n'arrivait pas à juguler les brûlures des mains de Lucifer et encore moins de celle, plus petite, qui s'aggravait de dizaines de secondes en dizaines de secondes, se trouvant sur son poignet. Lucifer regardait le sol, aveuglé par la rage, et préféra ne pas regarder autour de lui. Il ne voulait pas non plus perdre le contrôle de ce qu'il faisait.

Brusquement, ce fut cinq énormes boules de feu qui écumèrent tout autour du petit groupe de Démons, creusant des crevasses impressionnantes autour d'eux. Notre Diable de Feu tomba lourdement sur le sol, la brûlure qui s'aggravait, au-dessus de la boule du poignet droit, atteint un troisième degré impressionnant. Sa dernière pensée fut qu'il sera le prochain sur le trône des Enfers. Un rapide briefing, et les survivants démoniaques décidèrent de l'examiner avant de lever le camp, les Divins survivants s'étant déjà échappés.

Ils finirent par comprendre que, plus qu'une fatigue, il était dans un coma, et qu'il fallait l'emmener chez un spécialiste qui saura faire un bon pronostic. Ils rentrèrent donc sur la capitale infernale, mais aux abords de la porte de la ville, ils rencontrèrent un cerbère étrange, pour le moins. Ils ne se rendirent compte qu'à ce moment-là que le cerbère était avec eux lors de la pluie de feu, mais qu'il s'était simplement tapi dans un coin, raison du fait qu'ils ne l'avaient pas remarqué.

- « Suivez-moi, je sais qui pourra vous aider. », dit le cerbère en se levant sur ses quatre pattes.

***

Ce sont trois mois plus tard que Lucifer sortit de son coma avec de douloureuses crampes musculaires. Un cerbère était allongé à son chevet, et il reconnut rapidement sa chambre. Cerbère lui expliqua rapidement qu'il avait conduit les Démons à la mère du petit Thanatos, qui, en le voyant ainsi, sut de suite qui elle devait consulter. Un homme se trouvait à ses côtés, et après avoir comblé les besoins premiers du jeune patient, il lui expliqua ce qu'il en retournait.

- « Il semblerait que les brûlures du premier degré sur tes doigts et l'intérieur de ta paume soient naturellement dues à ton pouvoir, et d'après ton père, tu es né avec. Elles ne changeront pas, ces brûlures sont permanentes. Mon inquiétude repose ailleurs. Et ce, même si tu t'es endormi trois mois, le minimum, et donc que tu pourrais créer des œuvres enflammées beaucoup plus conséquentes. », commença-t-il, tandis que la petite famille rentrait dans la pièce avec l'unité démoniaque qui l'avait ramené.

- « Je ne crains que cette brûlure du troisième degré sur ton poignet droit soit une conséquence d'une création de feu soit trop grande, soit qui couvre une surface trop grande. D'après ce que j'en ai analysé, si tu recommences à maintenir une telle création, voire une plus grande, aussi longtemps, une brûlure similaire verra le jour sur l'autre dos de ta main, puis une sur l'un de tes bras, puis sur l'autre bras, puis cinq sur le ventre, une sur une jambe puis l'autre, cinq dans ton dos, une dans ton cou, et enfin deux sur ton visage. », il marqua une pause avant de continuer.

- « Selon mon examen entier, après ces brûlures éparses, d'autres vont apparaître, mais vont s'agrandir pour recouvrir tout ton corps. Si tu persistes, ton propre pouvoir te tuera carbonisé avec des muscles plus mous qu'un escargot sans sa coquille dans une chaleur trop forte et trop humide. De plus, si tu recommences à couvrir de tes créations enflammées une aussi grande surface et qu'une autre brûlure voit le jour, ton coma est estimé entre trois mois et deux ans et demi selon la surface créée ou couverte. Je n'ai trouvé aucun remède à cela, que ce soit parmi mes meilleurs collègues soigneurs ou dans les nombreuses recherches que j'ai effectué. »

- « Pardonnez-moi, mais comment pourrais-je vous croire ? Pronostiquer des examens si précis est votre pouvoir ? »

- « Oui. Gratuit pour toi, vu que je devais une faveur à ta mère. Sois plus prudent la prochaine fois, et si tu t'entraînes, veille à le faire dans de bonnes conditions, si ce n'est des conditions optimales. Maintenant que tu es réveillé et que je t'ai tout expliqué, je t'avouerai que j'ai à faire. A bientôt peut-être. »

L'homme partit donc, laissant un Lucifer accumuler beaucoup de connaissances. Juste avant de s'en aller, il lui dit qu'il devra être dans un repos forcé pendant deux mois, et qu'il ne devra en aucun cas solliciter un seul de ses muscles pendant cette période. La raison pour laquelle il n'avait fait que lire des œuvres sur la stratégie, que ce soit des essais, des romans, et des œuvres sur les Arts Martiaux aussi. Son père lui avait également fait travailler son endurance mentale pour l'apprendre à dresser des forteresses inviolables lors des combats mentaux, faillibles seulement devant des adversaires vétérans lisant dans les pensées. Puis, il l'entraîna sur la stratégie d'improvisation, qui ne nécessitait aucune réflexion, après lui avoir rappelé le passage de ce livre qui l'avait tant perturbé il y a huit ans de cela. Chaque jour, il le poussait dans ses retranchements, et quand ce n'était pas lui, c'était Cerbère, le chien à trois têtes qui était resté.

***

Quatre mois après l'incident, après avoir retrouvé toutes ses facultés, son père lui donna un entraînement des plus stricts. Il l'entraîna à résister à des coups violents, à des décharges électriques et à des tortures toutes plus sanguinaires les unes que les autres.

- « Un dirigeant, même excellent, peut se faire kidnapper. Et dans ce cas-là, une seule phrase compte : ne pas divulguer une once d'information, ne pas hurler ou même murmurer sa souffrance, ne pas la montrer ; rester entièrement silencieux. Retiens bien ceci, que tu avais lu dans ce même livre il y a huit ans d'ailleurs, mon fils. »

Chaque jour, une épreuve de ce type à surmonter. A côté de cela, un entraînement draconien pour repousser toujours plus loin les limites de son pouvoir en maîtrisant parfaitement bien des créations des plus anodines aux plus complexes, en ajoutant qu'après cette maîtrise plus de puissance, et seulement après avoir franchi les limites de la puissance, tenter de dépasser celle concernant la surface. Cet entraînement sur son pouvoir dure encore, mais celui prodigué par son père dura pendant une centaine d'années, il n'avait que cent dix-sept ans lorsque son père comprit qu'il ne pourra pas plus repousser ses limites, et que déjà deux autres brûlures au troisième degré, une sur le milieu du dos de la main gauche, l'autre au creux du coude gauche, avaient vu le jour.

Puis, il multiplia les difficultés concernant l'entraînement à la résistance du corps. Privation de sommeil, de nourriture, d'eau, pendant plusieurs heures, puis jours, tortures à endurer, limites de création de feu à repousser, tout en suivant les autres entraînements avec une concentration optimale. Toujours se renseigner, engrener un maximum de connaissances même sur les sujets les plus absurdes. Entraîner son corps à l'entraînement au corps à corps, puis avec sa bague spéciale, son trident et ses chaînes. Cette bague spéciale, ce fut Cerbère qui la lui donna un jour pour l'aider à apprendre encore plus, lui révélant qu'il l'avait prise sur un Démon mort sur le champ de bataille lorsqu'il avait crée cette pluie de boules de feu.

Alors que ses privations de sommeil, de nourriture et d'eau duraient depuis quatre jours et qu'il était au bord d'un évanouissement tout à fait normal, qu'il était en pleine séance d'entraînement physique, plusieurs Démons frappèrent à la porte de la modeste demeure familiale. Avec eux étaient présents des membres de la famille De l'Umbra, pour appuyer l'importance de la nouvelle. Lucifer avait alors cent seize ans, et toute la famille, fratrie complète, fut invitée dans le salon. Et c'est de là que le complot contre l'actuel Roi naquit. Une discussion de plusieurs semaines s'ensuivit, ils changeaient d'endroits fréquemment, des personnes se rajoutaient à leurs réunions secrètes, jusqu'à ce qu'un conseiller du Roi en personne assiste à ces réunions. Un soir, après trois semaines et six jours de discussions passées, il dit de but en blanc.

- « Cette stratégie peut marcher oui, mais seulement si Lucifer accepte de tuer le Roi actuel, et si plus d'habitants sont au courant de ce plan. »

Plusieurs personnes l'approuvèrent, et Lucifer vit dans cette phrase l'occasion de faire ce qu'il sentait qu'il devait faire.

- « J'accepte, seulement si je deviens Roi en suivant. Pour éviter toute déception, et je pense que vous serez d'accord, le mieux serait de me soumettre à une période d'essai de quarante ans, et d'aviser en suivant. »

Certains sourires se virent, et, encore une fois, les habitants présents approuvèrent.

Coup d'état et période de règne

Pas un seul Habitant rallié à la cause du complot ne connaissait pas le plan. Il s'agissait de neutraliser ceux qui étaient pour le Roi, avant d'en venir au Roi lui-même. Pendant plusieurs mois, les membres de l'entourage fidèle au dirigeant disparurent, un à un, morts de la plus singulière des manières. Il ferma les lourdes portes de sa Propriété et se retrancha dans sa chambre, voyant que cela n'avait pas empêché son entourage de mourir malgré les gardes qui étaient tout le temps avec eux. Se sentant menacé, il ne faisait plus que toutes les tâches comme manger, boire, etc. Et il faisait ces tâches primaires lui-même pour ne pas risquer le poison ou toute autre forme potentielle qui pourrait le tuer.

Alors qu'il était sur ses gardes, un beau matin, et qu'il trouva un Lucifer face à lui dans les jardins de la Propriété Royale censée être fermée, il ne comprit que toute la machinerie trop tard. Il comprit une seconde avant que des chaînes ne l'enserrent et qu'elles ne deviennent incandescentes, jusqu'à brûler le Roi. Prenant extrêmement soin du corps, il le carbonisa au-dessus d'une boîte de façon à ce que les cendres y résident et referma la boîte. Qu'il donna aux Conseillers qui avaient assisté à la scène, et qui lui demandèrent de rapides décisions pour la suite. Lucifer prit sans réfléchir ses parents dans ses Conseillers, et laissa à sa sœur et ses frères des postes dans lesquels il savait qu'ils excelleraient. Il contacta le médecin qui avait fait un pronostic sur lui pour le nommer, avec ses collègues, médecins d'honneur, ce qui était une charge de travail en plus à prendre, une vie dans la Propriété du Roi, et un certain prestige avec. Tous acceptèrent.

Durant sa période d'essai, Lucifer imposa plusieurs changements radicaux, notamment à la Propriété Royale et son agencement, à la politique des Enfers, mais surtout, il décida de se distancer des Divins. Il ne tenait pas à voir une guerre éclater de nouveau. Les éléments qui se mirent à changer dans la politique infernale causèrent quelques troubles, mais il ne fit qu'expliquer clairement ses intentions. Il voulait accéder aux requêtes des habitants dans la mesure du possible, faire en sorte que tous progressent à leur niveau, c'est pourquoi il instaura un système d'ouverture d'une grande salle de la Propriété Royale. Tous pouvaient y accéder pour voir des combats, des débats ou discussions sur n'importe quel sujet. Les points forts et faibles étaient soulevés. Un système très simple en soi, mais il était à l'essai et ne pouvait pas faire plus. Ce qu'il fit néanmoins, lorsqu'une délégation du Paradis vint pour essayer d'infiltrer la Capitale des Enfers.

Lucifer refusa de les voir, pas parce qu'il était trop pacifique, mais bien parce qu'il avait suffisamment étudié la stratégie pour savoir que ce genre d’événements qui survenait après trente neuf ans de règne mis à l'essai, bientôt quarante, n'était pas anodin. Il prit sa décision seul, avec un être qui l'avait suivi jusque là et qui avait toute sa confiance. Cerbère, de son prénom. Il se rendit aux Portes des Enfers avec son familier, et leva ses bras vers le haut. Alors que les Divins arrivaient, ils virent une cascade de feu tomber des murs des Portes, et se mêler à la lave qui coulait en contrebas. Seul le pont menant aux Portes principales était épargné. Puis il sortit aller à l'encontre des Divins, qu'il renvoya chez eux, et rentra en fermant les Portes derrière à toute créature divine ou sage de lumen. Naturellement que ces derniers tentèrent de rentrer, mais ils firent face à une boule de feu conséquente qui les fit changer d'avis aussitôt.

Sa décision fut vivement contestée, mais il apaisa tous les réfractaires avec seulement deux arguments. Il n'avait pas parlé de cela à personne, parce qu'il ne voulait tomber sur un informateur-espion des Divins qui aurait bousillé son effet de surprise. Et surtout... La Terre. Vigrid, l'île des Surnaturels.

Les Divins n'allaient pas abandonner aussi facilement, mais autant que tout se décide là-bas pour préserver les Enfers et éviter des catastrophes. Après ces événements, une quatrième brûlure au premier degré vit le jour dans le haut de son bras droit, un centimètre en-dessous de l'épaule. Cette brûlure entérina sa quarantième année de mise à l'essai, suite à quoi ils décidèrent de mettre officiellement et définitivement Lucifer sur le trône. La première règle qu'il instaura et sur laquelle il fut intransigeant fut celle-ci : ne jamais montrer ou parler du monde des surnaturels, les pouvoirs et fonctionnement, à tout être non-surnaturel. Et surtout, au grand jamais utiliser son pouvoir en présence d'un non-surnaturel. Lucifer lui-même dit clairement qu'il pourrait venir en personne pour châtier le Démon ou Sorcier de l'Umbra ayant failli, et qu'une milice sera créée dans l'intention seule de respecter cette loi. Milice surveillée de près par Lucifer pour éviter qu'ils ne fassent n'importe quoi, n'est-ce pas. Il tenait dur comme fer à cette règle. Les Humains étaient les principaux concernés, car le nouveau Roi avait le pressentiment que les créatures surnaturelles devront un jour ou l'autre s'y mêler, mais autant s'y mêler sans perturber les habitudes des non-surnaturels.

La deuxième règle fut que deux cerbères surveillent les Portes des Enfers juste devant et juste derrière, règle qui fut proposée par Cerbère. Et qui fut adoptée, avec un changement de cerbère par semaine, et sans enlever leur liberté et leurs obligations pour autant. Exigeant comme il était, Lucifer ne pouvait se résoudre à obliger un cerbère de garder les Portes alors qu'il avait une affaire importante à régler ailleurs.

***

Lucifer était pris jusqu'au cou une réunion avec les Conseillers, pendant laquelle il protestait activement devant leur manque de réaction. Il faut dire que l'affaire était grave, étant donné qu'un jeune démon venait d'utiliser ses pouvoirs devant plusieurs humains-témoins, l'un d'entre eux était dans le coma et un deuxième était mort. Les autres ne se souvenait bizarrement pas des événements ( un petit lavage de cerveau de la milice démoniaque était étrangement passé par là sous les menaces du Roi des Enfers ) et le jeune démon en question était présent. Comprenez la gravité, Lucifer ne pouvait décemment pas laisser passer cela. Lorsque des filaments de feu commencèrent à parcourir son corps, malgré tout le sang-froid qu'il affichait, les choses s'envenimèrent.

Évidemment qu'il n'était pas d'accord que le jeune démon subissent un simple avertissement, cela allait faire sauter le respect sur cette loi. Cela faisait 474 années qu'il régnait, et il n'allait pas laisser passer cela maintenant alors qu'il avait prévenu qu'il serait intransigeant sur la première règle qu'il avait instauré. Il s'approcha du jeune démon, passablement irrité, et le regarda droit dans les yeux en sentant son prochain se recroqueviller. Il l'observa de plus belle, s'accroupit et vit le sourire insolent qui se dissolvait de seconde en seconde pour se transformer en une réelle peur.

- « Écoutes-moi très attentivement, jeune démon. Pendant un an, tu auras l'interdiction formelle de remonter vers le monde des humains. Pendant un an, je te formerai. Et j'aviserai en suivant. Que tu veuilles t'amuser est une chose, que tu portes l'attention sur nous avec des actes aussi stupides en est une autre. C'est compris ? »

- « C'est tout ce que... Merci.. »

- « Est-ce que c'est compris, jeune démon ? », relança-t-il, avec une voix aussi ferme et inflexible que douce et fluide.

- « C'est compris. »

- « Parfait. », dit-il alors, tapotant la tête du jeune démon. «  Demain, au lever du soleil, retrouves-moi aux Portes de l'Enfer. Et n'essaies même pas de les ouvrir ou je te crame le cerveau. Bien, vous m'excuserez, mais j'ai à faire. Je reviens dans une heure ou deux. Chers Conseillers... »

Il devait discuter avec les cerbères, alors forcément que cela allait prendre du temps, compte tenu de l'idée qui avait germé dans son esprit... Un cerbère avait un pouvoir très utile, bien que Lucifer allait devoir le ménager. C'était un pouvoir qui permettait de connaître les forces et les faiblesses d'un don par rapport à un autre, et cela lui serait bien utile. De plus, en cas de nécessité, il créait une zone de protection infaillible qui ne durait pas plus de cinq secondes. Il fallait qu'il en discute auprès de ce cerbère et avoir son accord, ce qui risquait de prendre du temps.

C'est dans ce contexte-là qu'un chamboulement arriva. Alors qu'il marchait après avoir parlé aux cerbères, avec Cerbère à ses côtés sur la route de la Propriété Royale, quelque chose le percuta de plein fouet et alla retomber fesses contre le sol. Il arqua un sourcil, pour se rendre très vite compte qu'il s'agissait de quelqu'un. Il regarda Cerbère un vif instant, le message passa très vite, et plongea son regard dans celui de l'inconnue. Il s'accroupit, et posa sa main sur la tête de la jeune femme, sans que son visage ne change.

- « Faites un peu plus attention, cela vous perdra un jour ou l'autre. »

Il se releva en même temps que l'inconnue, qui épousseta méthodiquement ses vêtements mais ne broncha pas. Il restait là, à la regarder, persuadé qu'elle était perdue ou bien qu'elle avait fait une malheureuse rencontre. Il n'était pas télépathe, mais il ne voyait pas d'autres raisons ; pourquoi une jeune femme courrait comme une dératée et se prendrait le Roi de plein fouet, sinon ? Un peu de réalisme. Lorsqu'elle s'inclina, il inclina son buste également. Commodités d'usages qui avaient leur importance, et il les respectait. Point.

- « Pardonnez moi Monsieur euh … Lucifer euh … Majesté ? »

Un soufflement rieur s'échappa de ses narines. Un peu comme un soupir amusé qui s'évadait pour retenir un rire qui n'allait pas sortir. Dans un geste répété, il reposa sa main sur la tête de l'inconnue. Et bien, il avait dit à Cerbère de faire le messager et de faire part du message « Lucifer a une affaire urgente qui a tenté de le cueillir dans l'estomac » aux Conseillers, donc il avait un peu de temps devant lui pour obtenir ce qu'il souhaitait.

- « Encore faudrait-il que je connaisse votre prénom pour vous pardonner, demoiselle. »

Oubli de politesse d'usage, un point en moins. Les politesses était bien en-deçà du minimum d’exigence que tout un chacun se devait d'avoir. Imaginez donc celle du Roi qui était en train de se demander si cette jeune femme valait vraiment le détour d'une conversation, et si cette conversation arriverait à être intéressante.

- « Veuillez m'excuser. Je me nomme Haxiel De L'Umbra, descendant-e de Kaili et Kraven De L'Umbra. »

Ah, de suite, cela percute. … De l'Umbra... Ce n'était pas une famille de Sorciers de sang royal ? Ah, et c'est également eux qui avaient aidé lors du complot qui datait de 474 années ! Bien sûr, comment avait-il pu oublier ? Kaili était d'autant plus la... Reine de l'Umbra actuelle ? Il arqua un sourcil et se pencha vers l'inconnue avec des yeux durs et remplis d'une exigence très élevée.

- « Si vous êtes la fille de Kaili, vous êtes la future Reine de l'Umbra. … N'est-ce pas ? En ce cas, que faites-vous hors du Palais de l'Umbra, demoiselle ? »

Cela ne le concernait pas, me direz-vous. Vous avez faux sur toute la ligne, sorciers et démons travaillaient en étroite collaboration, et cela était particulièrement vrai pour leurs dirigeants. Et selon les traditions très strictes des De l'Umbra, le fait qu'Haxiel ne soit pas dans la demeure royale allait fichtrement les mettre en rogne, s'ils venaient à l'apprendre. Attendez une minute. Il y a un peu plus de soixante ans, Kaili elle-même lui avait fait part d'un compromis qui avait chamboulé la famille, en stipulant qu'il ne devait en toucher mot ( ou pensée ) à personne quelque soit le prétexte.

- « Non... Vous ne seriez pas... le deuxième enfant... de Kaili ? »

Personne autour de lui. Sans se poser de questions, il prit la jeune femme par le poignet et l'entraîna dans un labyrinthe de rues jusqu'à se retrouver dans le seul endroit qu'il savait sécurisé et surtout sans personne pour écouter. Seulement là, il regarda à nouveau Haxiel. Bon diable des oliviers, en effet... Affrontement de regards, puis une voix se fit entendre.

- « Je suis bien le deuxième enfant de Kaili. Le deuxième fils. »

Depuis cette nuit-là, Lucifer et Haxiel se voyait de temps en temps, dès que le Roi avait du temps à lui consacrer, ou bien lorsque les soupçons des De l'Umbra s’apaisaient et que leur fils pouvait ainsi sortit l'âme plus ou moins tranquille.

***

Cela faisait maintenant cinq cent années qu'il règne sur les Enfers, il avait vécu la guerre qui avait entre-déchiré les surnaturels et y avait participé. Cette guerre qui avait décimé la ville de Vigrid. Et qui avait fait passé sa quatrième brûlure du premier degré au deuxième, quasiment au troisième degré. Quasiment. Cela faisait maintenant cinq cent années qu'il était surnommé Spitfire en raison de la couleur de ses cheveux et surtout de son pouvoir sur le feu.

Avec la destruction de Vigrid et l'obligation pour les surnaturels de se mêler aux humains, il sut que la première règle qu'il avait instauré serait encore plus utile. Avec la naissance de Sygridh, il construisit un manoir un peu en marge du centre ville, qui est désormais pris dans la ville. Ce fut un soir, lors d'une réunion avec les Conseillers ouverte aux habitants que sa mère se leva pour prendre la parole.

- « A compter d'aujourd'hui, Lucifer Satan Thanatos dit Spitfire, notre Roi, ira vivre dans le manoir qu'il a fait construire à Sygridh. Cela avant tout parce que bon nombre de Démons vivent dans cette ville et qu'il est de son devoir de Roi de s'y rendre. Et d'apprendre comment vivre avec les humains pour ainsi en tirer de nouvelles observations. De plus, on nous a déclaré l'apparition de Ketsueki dans cette ville et les meurtres répétés sur les humains. La présence du Roi à Sygridh est donc indispensable. »

Les Conseillers approuvèrent ce choix, qui fut questionné toutefois par les habitants. Lucifer y répondit lui-même, expliquant qu'il gouvernerait depuis Sygridh, et reviendrait à intervalles régulières aux Enfers. Un jour par semaine, qu'il déciderait de lui-même. Lucifer fut, malgré son sang-froid incroyable, comment dire, un peu cul sur fauteuil, mais il hocha la tête pour confirmer son approbation.

- « J'allais le proposer dès que j'ai entendu l'affaire Ketsueki. Par ailleurs, une discussion s'imposera parce que je n'ai appris cette histoire il y a à peine deux jours. Et puis de toutes évidences, si j'instaure des règles concernant la vie dans une société humaine, il faut bien que j'y sois soumis pour pouvoir correctement les améliorer. Et j'ai bien hâte de découvrir ma forme humaine, ne l'ayant jamais adoptée... Bien, je partirais demain dans l'après-midi. », conclut-il en enfilant ses mitaines noires, ce qui fit sourire l'assemblée.

To be continued...

✖ Quel est le nom de votre familier et pourquoi ?
Cerbère, parce que c'est cerbère. Point.

✖ A quoi ressemble-t-il ?
… A un cerbère ? /VLAN/ Un corps de chien, trois têtes de chien, des griffes bien acérées, des crocs effilochés et très aiguisés. Un pelage brun foncé. Une carrure aussi imposante que musclée. Un brave chien de garde.

✖ Quel pouvoir a-t-il ?
Un pouvoir qui peut sembler inutile. Les gens qui peuvent l'intéresser par certaines facultés, il leur voit un cerbère noir sur la tête. Ceux qui peuvent intéresser son maître, Lucifer, il voit la forme démoniaque de Lucifer en une miniature rouge sang sur tout le visage. Et ceux qui ne l'intéressent pas du tout, il voit un trou noir sur une des deux joues. Et pour son maître, un trou rouge sang. Il peut trouver les personnes capables d'intéresser quelqu'un autre que lui ou son maître à la condition qu'il y ait la trace de ses dents sur la personne faisant appel à Cerbère.

Cela marche pour les personnes qu'il a tué avec ses crocs, même si le tatouage sera une tête de mort. Et ça, c'est encombrant. Et le plus encombrant, c'est qu'il ne sait pas pourquoi telle personne pourrait l'intéresser, à lui, à son maître, ou aux autres, ni comment il pourrait l'intéresser. Un pouvoir qui peut sembler inutile, en effet.

✖ Quel est son caractère et votre relation ?
Lucifer est le maître strict et exigeant, Cerbère le chien fidèle et obéissant.

Sur un seul ordre de son maître, il tue, il mord, il arrête, il lèche, il fait le beau, il garde... C'est un bon chien chien des plus obéissants qui soient. S'il est aussi fidèle et attaché à son maître, c'est qu'il a appris à l'aimer. Ils se ressemblent beaucoup au niveau du caractère. Il en attend beaucoup de son maître, qui remplit toutes ses exigences avec une très grande marge d'avance. Comme s'il anticipait ce que voulait le chien chien fidèle un mois avant que l'idée ne germe dans sa tête. C'est le premier que Cerbère ait vu ainsi, il ne le lâchera pas, même si d'autres ont un caractère proche du sien.

Lucifer en attend beaucoup de Cerbère, et s'il s'entend aussi bien avec lui, c'est simplement parce que ses exigences envers lui ont toujours été remplies, avec une longueur d'avance en plus. Il adore ça. Exigeant et strict au possible, mais aussi paresseux et avare – même s'il ne le s'avoue pas –, les deux se ressemblent.

Mais Lucifer est le maître, Cerbère le chien. Aucun des deux n'iraient s'avouer qu'ils sont amis. C'est dégoûtant et c'est même pas vrai attends !

Code:
[b]Cerbère[/b] by Darkdream (zerochan) || Lucifer S. Thanatos

In real life
Mon pseudonyme fréquent est Lola, j'ai passé l'âge de le donner et j'aime tout. J'ai connu le forum par mon propre DC, techniquement et j'apprécie tout du fofo, comme tous les fofos de Megami-sama d'ailleurs. Le code est Ok by Lou

Je me suis vraiment lâchée pour le caractère et l'histoire, mais j'avais trop d'idées dans ma petite tête ._. Sorry T.T



Dernière édition par Lucifer S. Thanatos le Dim 27 Juil - 9:41, édité 15 fois (Raison : Corrigée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/07/2014
Source de l'image : Zerochan
Graphiste(s) : Xilverkit
Messages : 27
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Ben... Demeure d'un Roi, quoi
Emploi : A venir plus tard quand j'y aurais réfléchi.

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Dim 20 Juil - 13:42

Bon, je ne comprends pas pourquoi le code de la fiche ne marche pas avec Firefox et pourquoi il marche très bien avec IE, mais bon, je ne touche à rien ou je vais tout massacrer .__.

Voilà voilà /o/ Je me suis un peu déchaînée, alors si quelque chose ne te va pas, megami-sama, dis-le moi ^^' Je modifierai illico presto /o/
Ah, aussi, c'est pas grave si je l'ai renommé Lucifer Satan Thanatos, ou tu tiens à Lucifer Satanas ? Je trouvais plus classe Lucifer S. Thanatos, c'est pour ça... ^^

Bonne lecture /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/05/2014
Source de l'image : Lightning - Final Fantasy XIII - Google
Graphiste(s) : Bibi
Messages : 208
Sexe fictif : Féminin
Lieu de vie : Un loft - Cité n°49
Emploi : Serveuse

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Dim 20 Juil - 19:25

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaa mais il a trop la classe ce persoooo !!! *.*


Rien n'est vrai, rien n'est faux, tout n'est que songe et mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/07/2014
Source de l'image : Zerochan
Graphiste(s) : Xilverkit
Messages : 27
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Ben... Demeure d'un Roi, quoi
Emploi : A venir plus tard quand j'y aurais réfléchi.

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Dim 20 Juil - 20:33

Looulen-san, merci beaucoup *.*
J'espère que ce perso vivra et que je le tiendrais /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/04/2014
Source de l'image : trafalgar Law Zerochan
Graphiste(s) : moi ? ( Graphiste c'est un peu pompeux pour un decoupage sur paint )
Messages : 139
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Dans l'arrière boutique de son magasin
Emploi : Tatoueur.

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Lun 21 Juil - 10:35

Waaaaaaah, mais le roi des enfers a trop de classe en luuuuuuuuuuuuuui !par contre je crois qu'on a un problème. Si je me souviens bien ce personnage est déjà pris par le prédéfini d'Aarona non ?
... je pars vérifier.



oui ! c'est bien ce qui me semblait :/
http://sygridh-new-battle.forumactif.org/t301-lowgann-solhys-libre

Du coup j'imagine qu'il faut que tu vois avec elle... Ou alors de voir qu'en vérité le roi des enfers est son frère *tulululu*
bref, désolé de plomber l'ambiance ;;

edit : maaaaaais si tu cherche des personnages aux cheveux rouges et au potentiel badass X1000, moi je peux te proposer mon chéri : Scotland *bave* ❤️ lien et ❤️lien et ❤️lien et ❤️lien et❤️lien et ❤️lien ... mouhéhéh l'essayer c'est l'adopter Heart



lightsteelblue pour mes paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziggy-can-hear-major-tom.tumblr.com/
Date d'inscription : 19/07/2014
Source de l'image : Zerochan
Graphiste(s) : Xilverkit
Messages : 27
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Ben... Demeure d'un Roi, quoi
Emploi : A venir plus tard quand j'y aurais réfléchi.

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Lun 21 Juil - 15:44

Oui, j'ai eu un doute moi aussi, mais j'ai regardé la liste des avatars, et il n'était pas dedans donc je me suis dit *mon dieu des oliviers, trop de chance en moi /o/* ... Bah nan XD

Qu'ils soient frères jumeaux ou sosies, oui, mais que si ça ne dérange pas Aarona. Parce que ça ne le fait pas trop sinon...
L'affaire est grave, en effet. Mais ça ne fait rien, j'ai un autre personnage qui correspond bien /o/ Même si trouver une image potable de lui relève du combat de titan /PAN/ Bon ! Que la puissance des recherches d'images reprenne /o/

Ah, Hetalia Axis Power Cool C'est vrai qu'il a trop la classe *.*

EDIT : Et voilà, admirez la classe, détail réglé x) Et c'est très bien comme ça aussi /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/06/2014
Source de l'image : Perso by Curryuku
Graphiste(s) : Moi
Messages : 30
Date de naissance : 30/11/1993
Age : 24

Sexe fictif : Féminin
Emploi : Co-gérante d'une confiserie

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Mar 22 Juil - 1:01

En effet, c'est pas la même '-' A mon avis tu arriveras plus facilement à mon niveau qu’inversement. Ce démon en jette ya pas à dire. Il ne vaut mieux pas le chatouiller à moins de vouloir finir en cendre.

J’aurais juste une question… Je peux l’appeler Lucis ? 8D /part loin/

(OMG la chanson de ta sign’ … I love u)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/07/2014
Source de l'image : Zerochan
Graphiste(s) : Xilverkit
Messages : 27
Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Ben... Demeure d'un Roi, quoi
Emploi : A venir plus tard quand j'y aurais réfléchi.

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Mar 22 Juil - 12:04

Pas forcément en cendres, sur une chaise électrique, avec une tête en moins ou... /PAN/

Merci bien, Dawn, ça me fait plaisir ^^ Mais saches que, pour les cérébraux comme moi qui réfléchissent pendant trois plombes huit pour écrire un RP de tu-ne-sais-pas-combien de mots compliqués, faire simple c'est... pour moi pas simple du tout x)

Oui, tu peux 8D Tu risques juste d'y laisser ta langue si tu ne voles pas très vite, tu vois 8D /PAN/ Plus sérieusement, si tu veux m'appeler Lucis, je t'en prie vas-y ^^ Après dans un RP, c'est à voir x)

C'est la chanson-thème de Lucifer, celle que j'ai écouté en écrivant sa fifiche ^^ Si elle te plaît autant qu'à moi... Saches qu'I love you too.

Damn it ! J'ai oublié le code de la présentation du règlement ._.

EDIT : Code du règlement mis èé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 14/12/2013
Source de l'image : Zerochan
Graphiste(s) : Kay
Messages : 996
Date de naissance : 13/07/1995
Age : 22

Sexe fictif : Masculin
Lieu de vie : Château Kay
Emploi : Chef des clans Kay-Liu, Président d'un hôtel

MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   Dim 27 Juil - 18:45

Commentaires

Déjà, merci de l'intérêt que tu portes à Sygridh, je te remercie de t'être inscrit(e) et je te souhaite la bienvenue parmi nous !

Bon ben ... Comme on a déjà vu ça ensemble et que j'ai retravaillé l'histoire de Haxiel pour leur faire un lien, je n'ai qu'à ... Me taire /PAN/

Pour que ta validation soit complète, tu dois :

✖ Tu peux d'ores et déjà demander un logement. N'oublies pas de nous fournir une image et une description afin que ta propre section soit ouverte dans ton lieu de vie. Tu peux également proposer plusieurs autres lieux pour agrandir le forum dans cette section.

✖ Tu dois remplir ton profil avec toutes les informations demandées. Et n'omets pas de renseigner les copyrights de ton personnage ainsi que le graphiste qui a fait ton avatar.

✖ Tu as l'autorisation de faire une demande de RP et l'obligation de te créer une fiche de RP dans la bonne section. Ce n'est qu'une question de praticité pour nous, afin de juger si tu es actif ou non. Rien de bien méchant, vois-tu ?

✖ Nous souhaitons que tu penses à voter régulièrement pour Sygridh afin que l'on monte dans les grilles de classement. C'est une façon simple de nous faire connaître et tu n'as qu'à cliquer sur le lies, qui est situé sur la page d'accueil.

☁ N'oublies pas de faire de la pub pour nous en invitant tous tes copains ! Plus on est de fous, plus on casse tout ! ☁



Vivre en toute discrétion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sygridh-new-battle.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucifer Satan Thanatos || Oh, Spitfire in the place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sygridh : New Battle :: Personnage :: ✐ Présentation des personnages :: √ Fiches approuvées-